actualitésécurité

Agression rwandaise: L’unité des valeurs de Michel Okongo appelle à la vigilance

Par Fédor Mongendo

Face à l’agression rwandaise en République démocratique du Congo sous couvert du M23, la classe politique congolaise ne reste pas indifférente. Dans un communiqué publié ce jeudi 17 novembre dont une copie est parvenue à la rédaction de Congopresse.net, l’Unité des Valeurs de Maître Michel Okongo appelle les congolais à la vigilance accrue contre l’ennemi.

«Face à l’ampleur du complot sous régional et international contre notre pays, et face à la ruse et au chevauchement de la malice et de la stratégie de nos agresseurs au nombre desquels sont rangés avec fougue les Etats-Unis, le Rwanda, l’Ouganda et des nombreux pays à travers le monde, Unité des Valeurs appelle davantage nos compatriotes à une vigilance accrue», indique le communiqué.

Dans ce document, Michel Okongo suggère, par ailleurs, que les jeunes des trois provinces dans l’Est devraient être exemptés de l’appel lancé par le chef de l’État car, selon lui, ces derniers sont dans les collimateurs de nos agresseurs.

«Nous rendons attentifs les stratèges de notre armée sur le fait que, contrairement aux 23 provinces sur les 26 que comptent notre pays, les jeunes de l’Ituri, du Nord-Kivu et du Sud Kivu devraient être exemptés de cet appel car les jeunesses héroïques de ces trois provinces sont dans les collimateurs de nos agresseurs qui n’ont pas digéré que ces jeunesses aient réussi à mettre à nu et à genoux la MONUSCO et les Nations-Unies en général, mais aussi le fait qu’elles aient défoncé et saccagé, à mains nues, les frontières du Rwanda à partir de Goma, provoquant une panique dans les rangs de nos ennemis», peut-on lire dans le communiqué.

Et d’ajouter :« es jeunesses avant-gardistes doivent se raviser et consentir de monter la garde parallèlement avec nos FARDC pour déstabiliser et stopper les avancées de nos agresseurs dans ces trois provinces en vue de répondre à l’appel de notre peuple relayé par le Gouverneur militaire Constant Ndima qui a, le 31 octobre dernier, appelé la population du Sud-Kivu à la vigilance tout azimut, estimant que la situation sécuritaire était extrêmement grave».

Le président du parti politique l’Unité des valeurs fait un appel à chaque citoyen congolais à apporter sa contribution dans le cadre d’efforts de guerre

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page