actualitééconomie

Avec 191 612 onces d’or produit au 1er trimestre 2021, Kibali Gold Mine confiant d’atteindre son objectif de l’année

Par Héritier Lelo (CP)/ Médiacongo.net

La société minière Kibali Gold Mine, spécialisée dans l’exploitation de l’or du Nord-Est de la République démocratique du Congo, a réalisé 191 612 onces d’or au premier trimestre 2021. A en croire Mark Bristow, président et directeur général de Barrick, cette production permet à cette entreprise de respecter ses prévisions et d’atteindre son objectif pour toute l’année. Il l’a fait savoir ce lundi 19 avril au cours d’une conférence de presse.

D’après Mark Bristow, plusieurs éléments justifient cette production, malgré la présence de la deuxième vague de la pandémie de Covid-19. Parmi ces facteurs, il cite, l’exploitation de la mine souterraine ; les améliorations continues de l’alimentation ; le taux de récupération de l’usine et les projets visant des améliorations diverses tels qu’une mise à niveau de l’infrastructure de hissage.

Hormis la production de 191 612 onces d’or, Kibali Gold a noté qu’au cours de ce premier trimestre, les coûts de production d’électricité ont été avantageux grâce au niveau élevé des eaux de rivière qui alimentent les trois centrales hydroélectriques de cette mine, lui fournissant la majeure partie de ses besoins en énergie.

« Le réseau électrique a récemment été amélioré par l’installation d’un système de support de batterie de 9 MW. Ce nouveau système diminuera également le besoin d’une alimentation de secours au diesel, conformément à la stratégie de la mine visant à réduire son empreinte carbone », a-t-il ajouté.

A ces facteurs, il faudrait aussi ajouter le strict respect des protocoles de prévention contre la Covid-19, qui a largement protégé la mine des impacts de la deuxième vague de cette pandémie. A ce sujet, a souligné Mark Bristow, la mise en place d’un laboratoire sur place a permis de mieux contrôler les agents que ce soit au sein de la mine et dans la communauté.

Réalisations en RSE (Responsabilité sociale des entreprises) au premier trimestre 2021

Engagée à l’amélioration des conditions de vie de la communauté et au développement économique local, Kibali a maintenu son investissement en faisant avancer les travaux de bétonnage d’un tronçon de 1,5 Km de route construite à Durba, a laissé entendre Mark Bristow. A cela s’ajoute, la construction et la réhabilitation de plusieurs infrastructures d’intérêt social. S’agissant de son accompagnement dans le développement de la jeunesse, Kibali a, comme d’habitude, boursiers deux étudiants de la faculté de géologie de l’Université de Kinshasa au cours de la conférence de presse.

 

Pour ce qui est de la protection de l’environnement, Kibali a appuyé le Parc national de la Garamba. Ce patrimoine national n’a enregistré aucun abattage d’éléphant en 2020 grâce à l’appui de Kibali. A noter que depuis le début du développement de Kibali en 2010, il a contribué à hauteur de 3,5 milliards de dollars à l’économie congolaise, payés sous forme des taxes, permis, infrastructures socio-économiques et communautaires (sanitaires, scolaire, etc.), salaires et paiements aux fournisseurs locaux.

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 − 22 =


Bouton retour en haut de la page