actualitésécurité

Conflit Teke-Yaka, 80 assaillants arrêtés à Masiambio, 17 autres à Bagata

Par Giscard Havril

Les affirmations sont de Rita Bola, gouverneure de la province du Maï-Ndombe. La cheffe de l’exécutif provincial s’est exprimée ce mercredi 26 octobre dans les médias.

Et de préciser que parmi les assaillants, l’on trouve le meurtrier du chef coutumier du village Engwene, mort par décapitation. Le meurtrier est passé aux aveux devant Madame la Gouverneure, indique-t-on.

Au-delà de 80 assaillants arrêtés au village Masiambio, territoire de Kwamouth et 17 autres à Bagata, en province du Kwilu, il y a lieu de noter que plusieurs armes ont été récupérées, notamment 20 machettes, 8 flèches et 6 calibres 12, a-t-on expliqué.

Pour Rita Bola, « les déplacés devront récupérer leurs villages et champs. Les enfants eux, retourneront à l’école », a-t-elle rassuré.

Elle a, par la même occasion indiqué que « l’armée fait bien son travail. Nous avons encore reçu 2 bataillons avant hier ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page