actualitésocieté

Coopération : Renforcement des capacités des ONG de la société civile congolaise par l’organisation turque Cojep International

Par Alain Muzi / CP

La Solidarité civile est le thème principal de la formation organisée par l’ONG turque Cojep International en faveur des organisations de la société civile de la République Démocratique du Congo, le vendredi 24 septembre dernier à l’hôtel Sultani à Gombe.

Les techniques de négociation sur le plan international, la résolution pacifique des conflits et les techniques d’élaboration des projets à soumettre aux organisations internationales particulièrement turques, ont été les différents sous-thèmes retenus pour cette session de formation a indiqué Mme Dorcas Nancy Mbombo Mukenge. La secrétaire exécutive nationale en charge des relations extérieures de Cojep Afrique, a indiqué que l’avantage offert par cette organisation, est de permettre aux structures de la société civile congolaise d’être connues et de faire entendre leurs voix au niveau international. Le Cojep International mène également un lobbying auprès des bailleurs des fonds pour soutenir les projets des ONG de la société civile congolaise.

Ceci est conditionné par une adhésion au Cojep International moyennant 10 Euros et ONG ou Asbl doit être reconnue par l’État congolais c’est-à-dire avoir les documents légaux de fonctionnement, en contactant le numéro suivant pour toute adhésion ; +243853096742

Pour sa part, Ali GEDIKOGLU Président du Cojep International a attesté que son organisation existe depuis une vingtaine d’années, elle est présente dans plusieurs pays au monde notamment aux États-Unis, France, Belgique, Russie, etc. L’objectif présentement est de venir en aide aux ONG Africaines pour qu’elles soient connues dans les pays où Cojep est représenté a-t-il souhaité.

En précisant que toutes les organisations de la société civile qui adhèrent au Cojep International, intègre le Network, leur système informatique, qui assure leur visibilité sur l’échiquier international. Sur le plan pratique Cojep International a visité récemment les femmes qui oeuvrent dans le secteur agricole à 200 km de Kinshasa pour leur apporter l’appui nécessaire.

La Turquie est très avancée dans le domaine agricole, et cette expérience, ils veulent la partager avec la RDC. A titre d’exemple conclut le Président du Cojep International Ali, les tomates, fruits et légumes consommés en Russie, proviennent en grande partie de la Turquie.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 × 14 =


Bouton retour en haut de la page