actualitépolitique

Francine Muyumba : « Violations de la constitution et trahison assumée sont le nouveau visage de la politique congolaise »

Par Dieumerci Matondo

Des réactions ne cessent de tomber de la part des acteurs politiques congolais après la démission des membres du bureau de la chambre haute du parlement. La sénatrice Francine Muyumba crie à la « violation de la constitution » par le régime actuel.

Pour certains, la démission de Thambwe Mwamba, président du sénat n’est pas une surprise car le clan Tshisekedi a enfin récupéré la totalité du pouvoir en RDC après deux ans passées avec le clan kabila dans une coalition qui n’a produit des bons résultats tant attendus par le peuple congolais.

A près démission du président ATM, Francine Muyumba a félicité cet acte posé par ces acteurs politiques du Front Commun pour le Commun notamment son président.  » Je félicite le président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba et les collègues qui viennent de démissionner. Nous faisons face à une dictature qui ne se prive de rien. Violations de la constitution et trahison assumée sont le nouveau visage de la politique congolaise », a écrit Muyumba dans un post ce vendredi 5 février.

Samy Badibanga qui occupe le poste de vice-président est resté suite à l’absence de l’initiateur de la pétition pendant son examination au Sénat.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 15 =


Bouton retour en haut de la page