actualitéMonde

Insécurité à l’Est : « Qualifier l’état de siège d’un échec, frise l’antipatriotisme », riposte Aimé Boji

Par Bendhy Ditu

Les résultats de l’état de siège font couler autant de salives que d’encres depuis un moment au sein de la classe politique et de la société civile de l’Est du pays.

Si pour Lamuka, cette mesure est qualifiée d’un échec et d’une escroquerie de la part du gouvernement pour l’exploitation illégale des minerais, à l’UNC, l’on estime qu’elle est un « échec qu’il faut réévaluer de toute urgence », avait déclaré dans un tweet, le SG de ce parti, Billy Kambale.

Quelques heures ont suffit pour que le ministre du budget, Aimé Boji, le prédécesseur de Billy Kambale au sein du secrétariat général du parti, le recadre.
« Qualifier l’état de siège d’un échec frise l’antipatriotisme »,a également tweeté Aimé Boji.

Pour rappel, l’état de siège décrété le 06 mai 2021 par le chef de l’État Félix Tshisekedi pour lutter contre l’insécurité à l’Est de la République, est à sa déjà à sa neuvième prorogation.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 × 5 =


Bouton retour en haut de la page