actualitésocieté

Kananga: NSCC exige des audiences publiques pour le procès des présumés auteurs du meurtre du médecin.

Par Moïse kashala 

Dans un entretien exclusif accordé mercredi 09 juin dernier à la rédaction de congopresse.net , l’un des défenseurs de droits de l’homme de la NSCC, Albert Ngalamulume condamne la mort atroce du médecin Valérie Tolenga Shinga. Il émet le vœu de voir les services de sécurité traquer tous les auteurs pour qu’ils soient déférés devant les instances judiciaires afin d’être jugés en public et sanctionnés conformément aux lois du pays.

L’activiste appelle à la cessation de la criminalité urbaine à Kananga qui a pris des allures inquiétantes. Par ailleurs, Albert Ngalamulume recommande aux autorités locales et aux services de sécurité de se mettre aux trousses de bandits armés qui sèment nuitamment la panique et la désolation dans les différents coins et recoins de la ville de Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï central. Il propose à la justice d’organiser des audiences publiques afin que les présumés auteurs du meurtre du médecin Valérie Tolenga soient jugés devant le public. Pour lui, cela permettra de décourager tous les fauteurs en eaux troubles.

Une bande de malfrats ainsi que leurs complices impliqués dans l’assassinat du jeune médecin ont été appréhendés par la police. Ils se trouvent présentement sous les verrous en attendant le procès.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 × 4 =


Bouton retour en haut de la page