actualitésocieté

Kasaï: deuxième jour du recouvrement forcé par la DGRKAS à Tshikapa, les « wewa » ne cessent de prôner les actions visibles du gouvernement provincial

Par Sadam Kapanda

Le recouvrement des taxes et impôts par la DGRKAS dans la ville de Tshikapa devient un casse tête auprès des paisibles citoyens Kasaiens, et les motocyclistes sollicitent auprès du gouvernement provincial les œuvres palpables après l’acquittement de leur devoir civique.

Les agents de la direction générale des recettes du Kasaï (DGRKAS) étaient visibles dans tous les points chauds de la ville de Tshikapa lundi 03 Octobre 2022 au levé du soleil, pour un recouvrement forcé de contrôle des preuves des paiements des taxes et impôts.

Contactés mardi 04 septembre 2022, les motocyclistes de la ville de Tshikapa communément appelés « wewa » disent être prêts à honorer leur dette civique en payant les taxes et impôts pour la province.

Cependant, ces derniers sollicitent de la part du gouvernement provincial des actions palpables après leur acquittement du devoir civique.

« On n’est pas étonné. la DGRKAS nous a toujours recouvert ses impôts à chaque instant et nous sommes habitués à le faire. Mais nous demandons au gouvernement provincial de faire des actions palpables après l’acquittement de nos devoirs civiques », ont-ils précisé.

Signalons que ce mouvement a créé une carence de transport dans la ville de Tshikapa, les travailleurs et élèves étaient arrivés au service avec un grand retard, faute des moyens de transport en commun.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page