actualitésocieté

Kinshasa: la police promet d’arrêter tout celui qui interpellera un individu à morphologie rwandophone

Par Ben Tshokuta

« L’instrumentalisation est une mauvaise chose. Les rwandais ne sont pas nos ennemis, les ennemis rwandais sont connus », c’est la déclaration du commissaire divisionnaire de la police nationale ville de Kinshasa qui circule sur les réseaux sociaux, ce vendredi 30 septembre. Elle fait suite à la publication sur internet d’une vidéo d’interpellation d’une personne supposée rwandophone dans la ville de Kinshasa.

Sylvano Kasongo poursuit dans la même séquence, que la police arrêtera toute personne qui s’attaquerait à un individu à cause de sa morphologie apparentée à celle des rwandais.

« Dorénavant, quelqu’un qui va interpeller une personne parce qu’il a une morphologie différente de la nôtre sera aussi arrêtée », déclare le général Sylvano Kasongo.

Par ailleurs, il exhorte la population à dénoncer auprès des services de sécurité, des cas suspects.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page