actualitépolitique

Mai-ndombe : une association des jeunes adresse un mémorandum aux députés provinciaux

Le cercle des jeunes de la province du Mai-ndombe a adressé un mémorandum aux députés provinciaux de cette partie de la République Démocratique du Congo, le samedi 03 octobre 2020 à Kinshasa. Et ce, pour appeler les élus provinciaux à lutter contre les antivaleurs qui freinent le développement du Mai-ndombe.

Pour Bony Lezwanga, Secrétaire Rapporteur du Cercle des Jeunes de Mai-ndombe, leur ASBL dénonce toutes formes d’antivaleurs qui bloquent l’avancement de la province.

 » Quand on est à la tête de la province, il faut savoir bien gérer. C’est ainsi que nous avons rencontré les députés provinciaux qui représentent la population pour leur remettre un mémorandum. Cet outil va les servir à bien travailler et en faire une référence sur la bonne gouvernance provinciale. Nous jeunes de la province du Mai-ndombe, nous ne voulons plus d’un gouverneur qui viendra avec des promesses fallacieuses. Le souci majeur qui nous anime , c’est de voir un dirigeant qui va travailler pour l’intérêt de la population. Notre message contenu dans ce mémorandum est clair » , a fait savoir
Bony Lezwanga.

De son côté, le député provincial Castro Bamboka, intervenant au nom des élus invités à cette rencontre, a salué la démarche du Cercle des Jeunes de Mai-ndombe.

« La jeunesse se préoccupe de la manière dont la province est gérée, elle nous a présenté certaines inquiétudes pour voir dans la même direction. La jeunesse représente la société civile, elle a l’obligation de nous approcher à tout moment en apportant des critiques pour contrôler le gouvernement », a-t-il dit.

Il a ajouté que le mémorandum du Cercle des Jeunes de Mai-ndombe a tout ramassé.  » Nous allons maintenant approfondir leurs propositions et pistes de solutions pour que ce document soit comme un tableau de bord qui pourra être utilisé par quiconque le voudra », a précisé l’élu de Kiri.

Selon Me Stéphane Ikoko, coordonnateur de cette association, plusieurs députés provinciaux présents à Kinshasa,ont été conviés à cette rencontre. Cependant seuls les députés Castro Bamboka, Kevani Nkoso Kevani et Roger Pande représenté par son assistant,ont répondus favorablement à l’invitation.

Neville OB

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
24 × 20 =


Bouton retour en haut de la page