actualitésocieté

Mai-ndombe:Déchéance du gouverneur Mputu Paul et sous-développement provincial, Me Marcus Makani hausse le ton

Par Neville OB

 

Dans une interview accordée le samedi 25 juin à la rédaction de Congopresse.net, Me Marcus Makani a fait le point sur la situation qui prévaut actuellement dans la province du Mai-ndombe. D’entrée de jeu, cet ancien député national dit ne pas comprendre la décision de déchéance du gouverneur Mputu Paul Boleilanga le 21 juin dernier par les députés provinciaux. Selon lui, ces élus ne pouvaient pas déchoir le gouverneur alors qu’ils l’ont déjà déféré devant la justice. « Comment un gouverneur peut-être traduit en justice par l’assemblée provinciale et que la même assemblée vote pour sa déchéance sans attendre le verdict final ou entendre le concerné ? Je pense qu’il s’agit tout simplement de l’acharnement. Si le Gouverneur est lavé par la cour de cassation, que sera le sort de cette motion? », s’est interrogé
Me Marcus Makani.

Et de préciser : « Mputu Paul n’a pas travaillé les mains libres lorsqu’ il a été élu. Il n’avait pas la gestion de la province durant un long moment. Lorsqu’il a voulu se débarrasser de ses pairs, ces derniers se sont énervés. La province est prise en otage par certaines personnes qui parlent et agissent au nom de Mai-ndombe. Les conflits individuels et les intérêts privés sont à la base du sous-développement de Mai-ndombe ». Ce notable du Mai-ndombe illustre la situation de sa province en utilisant un adage courant.
« Lorsque les éléphants se battent, ce sont les herbes qui empatissent. Il est clair aujourd’hui que l’herbe dans le Mai-ndombe, c’est la population qui souffre suite aux guéguerres des certaines personnalités », indique-t-ilil.

Poursuivant son intervention, il reste convaincu que ce qui se passe dans cette partie du pays actuellement, est la résultante des élections de 2019 où quelqus notables ont fait des manœuvres pour imposer leur choix à la tête de la province en la même personne du gouverneur Mputu Paul Boleilanga.Une fois élu, ce dernier a a été plusieurs fois empêché d’une manière ou d’une autre de poser les actes de développement par ses parrains. Ces derniers craignant continuellement que le gouverneur soit mieux côté qu’eux car n’ayant rien fait de substantiel pour la province.

Déplorant la manière dont les choses fonctionnent dans le Mai-ndombe, Me Marcus Makani affirme:  » Monsieur Aimé Mongo et moi-même avons été élus lors des élections de 2018 dans le territoire d’Inongo mais non proclamés par la CENI. Nous avions tous nos procès verbaux qui attestent ce que j’affirme. Prenons le cas du gouverneur Mputu Paul,
Lorsqu’on sollicite la levée de ses immunités, ça dénote qu’il y’a eu quelque part infraction de sa part. Parce que tout le monde à droit à la présomption d’innocence, l’accusé devait au préalable être entendu. Mais ce n’est pas ce que l’assemblée provinciale a fait. Par contre ce que les députés provinciaux ont fait,dépend peut-être de leur règlement d’ordre intérieur. C’est difficile de dire que leur motion de défiance contre le gouverneur était illégale. Cependant en cas d’un fait infractionnel, le gouverneur devait répondre devant les juges non devant eux. Maintenant, si les juges estiment que Mputu Mpaul n’a pas détourné, cette déchéance va tout simplement tomber. On ne peut pas faire le double-emploi »,a-t-il expliqué.

De ce qui précède, Me Marcus Makani interpelle les élus provinciaux pour sauver la province. « Chers députés provinciaux, vous êtes nos élus. Si vous êtes là, c’est par la magie de la population. Je voudrai vous exhorter seulement à bien faire votre travail. Ayez le soucis de cette province qui est en péril. Car, vous serez tenu pour responsable lorsque vous allez passer tout votre mandat sans laisser quelque chose de bien pour la province du Mai-ndombe. Qu’on ne vous pousse pas à agir sans réfléchir. Travaillez les mains libres…Le développement de la province dépend aussi de vous. Lorsque vous serez appelés à élire ou à voter, faites-le avec conscience, ne demeurez pas liés », a-t-il conclu.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 ⁄ 14 =


Bouton retour en haut de la page