actualitépolitique

Message de vœux de Michel Okongo à la nation congolaise

Dans un message adressé aux congolais et les publié lundi 04 Janvier dernier, Michel Okongo, président national de l’Unité des Valeurs, dénonce les mauvaises conditions de festivités du nouvel an.

Il cite la faim, le manque d’électricité, le manque d’eau, les embouteillages, une gratuité scolaire en mal d’exécution et l’insécurité, tout ça doublé des restrictions liées à la covid-19.

Citant les statistiques de la pandémie du coronavirus dans le monde, le président de l’Unité des Valeurs à motivé ses compatriotes, en rassurant que la misère tend vers la fin.

Soulignant le caractère particulièrement meurtrier de l’année 2020 qui a menacé les habitants de la planète, le président de l’UV a présenté ses sincères condoléances aux familles qui ont été frappées par cette pandémie de la Covid-19
Sur le plan national, l’année écoulée était marquée par un mélange d’espoir, d’amertume et de luttes pour la survie individuelle.

L’Unité des Valeurs a salué la fin de l’alliance FCC-CACH, « qui a asséché les espoirs populaires » nés de la passation du pouvoir du 24 janvier 2019.
Il a dénoncé le climat politique marqué par l’opportunisme ambiant vers l’Union Sacrée.
Cet opérateur politique a tenu à alerter le président de la République sur le manque de sincérité des acteurs politiques venant du Front Commun pour le Congo, qui se bousculent aujourd’hui au portillon de l’Union sacrée.

Il affirme que le pays de Patrice Lumumba a vécu une triangulation de la vie politique pendant les trois dernières années :
2018, année électorale ;
2019, année de passation du pouvoir entre l’ancien Président, Joseph Kabila et l’actuel Chef de l’État, Félix Antoine TSHISEKEDI,
et enfin 2020, année de la rupture par le Chef de l’Etat, de l’alliance FCC-CACH

Plaçant la nouvelle année 2021 sous le signe de libération par Jésus-Christ, Michel Okongo croit fermement que le pire n’atteindra aucun congolais.

Par ailleurs, il salue la nomination d’un informateur en la personne de Modeste Bahati Lukwebo, chargé d’identifier la majorité numérique au sein de l’Assemblée Nationale.
Il appelle chaque citoyen congolais à affronter avec courage les dangers qui menacent notre nation ainsi que les différents défis qu’il faudrait surmonter l’un après l’autre afin de hisser la République Démocratique du Congo sur la rampe de la compétitivité dans la course vers le développement, la croissance et l’émergence.

*Pitshou Kabeya / Stagiaire

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page