actualitépolitique

Mise en place des mandataires publics : Solange Masumbuko met en garde les auteurs de diabolisation contre Bahati Lukwebo

Par Ben Tshokuta

Dans une déclaration, ce samedi 19 novembre, la députée nationale Solange Masumbuko a tenu à mettre au point sur l’imbroglio qui a pris corps au sujet des récentes nominations au sein des entreprises publiques. « Les nominations n’ont pas été effectuées en toute impartialité ».

« Les personnes appartenant à l’AFDC-A récemment nommées par le Président de la République ne sont pas toutes de la famille biologique du Professeur Modeste Bahati Lukwebo. Elles sont avant tout cadre du parti assumant des lourdes responsabilités et dont la compétence n’est pas à démontrer ; Le processus de leur nomination a fait l’objet d’un large consensus au sein du regroupement ; Nous disons non à toute campagne de diabolisation contre le Sénateur Modestea Bhati Lukwebo ; et mettons en garde leurs auteurs », a déclaré l’élue de L’AFDC-A.o

Slange Masumbuko invite le peuple congolais à la vigilance face aux séparatistes.

« Restons soudés chers compatriotes. Ne nous laissons pas distraire par les ennemis de la République qui sont payés par des officines politiques pour faire échec aux efforts du Président de la République de changer le visage de notre pays en améliorant le social de tout son peuple ; Faisons confiance aux nouveaux mandataires et travaillons ensemble pour l’émergence de notre pays », a-t-elle renchéri.

Quelques personnes accusent le président de l’AFDC-A, Modeste Bahati Lukwebo de n’avoir proposé que les membres de sa famille sur les listes de nominations, ce qui est totalement faux pour la députée Solange Masumbuko. Cette dernière a rassuré qu’«avant de transmettre les listes auprès du Président de la République pour nomination, tous les cadres du regroupement sont toujours consultés et chacun donne librement son avis et le tout dans une ambiance de convivialité et de respect mutuel comme le recommande si bien le camarade Modeste Bahati Lukwebo ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page