actualitépolitique

Mises en place dans des entreprises publiques: Aucun membre du parti de Mboso, la ligue des femmes appelle au calme

Par Ben Tshokuta

Dans une interview exclusive à congopresse.net, la présidente de la ligue des femmes du parti politique Convention pour la République et la démocratie (CRD), Mme Monique Mbombo s’est exprimée au sujet des dernières nominations dans les entreprises de l’Etat.

Face à l’absence des membres ce parti dans ces mises en place, Monique Mbombo invite les militants et partisans de son parti à garder espoir et à travailler encore dur pour acquérir plus de sièges aux élections de 2023, car dit-elle, c’est ce qui donnera la chance d’avoir des postes aux prochaines nominations dans des entreprises de l’Etat.

« Nous avons demandé à nos membres de la CRD à pouvoir se calmer. Dans la politique, il y a toujours un processus. Nous devons tenir compte de notre poids politique, et nous n’avons que deux députés nationaux et trois députés provinciaux. Nous avons demandé aux camarades de pouvoir beaucoup travailler sur terrain pour que demain quand il y aura les élections, nous ayons autant de députés. Nous n’aurons plus à pleurnicher quand nous serons autour d’une table », a expliqué la présidente de la ligue des femmes de la CRD.

Le président Félix Tshisekedi a nommé, mardi 15 novembre par ordonnance présidentielle, de nouveaux dirigeants des entreprises du portefeuille de l’Etat. Les plus grands absents sur cette liste sont entre autres les membres du parti du président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso, ce qui inquiète les militants et partisans.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page