actualitéculture

Musique: 25 ans après, Wenge Musica 4×4 BCBG, une fois encore sur un même plateau de télévision

Par Giscard Havril

Sur les antennes de la Radio télévision nationale (RTNC), trois administrateurs de Wenge Musica BCBG 4×4 se seront retrouvés ce dimanche 1er mai 2022, lors du magazine culturel “Karibu Variétés”, de la célèbre animatrice Mamie Ilela, dit ya Mamie. 

Il s’agit de Didier Masela Ngwakazi (Fondé du pouvoir), Jean-Bedel Mpiana (JB) et Noël Makanda Werrason. Les trois ont été rejoints sur le plateau par Adolphe Domiguez, l’un des anciens de ce groupe musical mythique qui a bercé plus d’une génération par ses tubes au rythme Ndombolo, un style de musique et de danse qui l’avait distingué. En toile de fond, les préparatifs de la grande production musicale que prépare cet ancien orchestre, qui permettra de réunir sur la même scène, ceux qui aimaient se faire appeler “les anges adorables”.

Pendant ce temps, les autres membres de ce groupe rentrés d’Europe étaient assis souriants devant le plateau de Karibu Variétés, suivant attentivement quelques rappels du passé élogieux, vécu ensemble, truffé des hauts et bas. Parmi eux, Titina Al Campone, Manda Chante, Tutu Calugi, Séguin Mignon, Roberto Enkokota, Ali Mbonda, Patient Kusangila, Fi Carré, etc. Ils ont été tous présentés aux téléspectateurs par Werrason à cette même occasion.

Dans leurs différentes interventions, ils ont mis en évidence la “réconciliation très symbolique” retrouvée entre eux.

“ Cette réconciliation est très symbolique. Elle prouve que nous sommes contre le tribalisme. Le Wenge de l’époque représentait toutes les tribus de la République démocratique du Congo. C’est un modèle de l’unité”, a soutenu JB Mpiana, avant d’ajouter que “nous sommes les amis les vrais”. À la question de savoir ce qui va se passer après le concert du jeudi 30 juin prochain et l’enregistrement du maxi single? Le Souverain Bin Adam a affirmé “qu’il s’agit d’une première édition, il y en aura beaucoup d’autres (Ndlr: selon Amadou Diaby, le producteur qui a réussi à les réconcilier) comme ça été le cas avec le groupe Kasav.

Rappelant l’apport de Wenge au plan musical, Werrason a affirmé que les Anges adorables ont apporté du “Ndombolo”, style qui a fait “l’identité” de la musique congolaise. Il a cependant regretté que cette identité soit perdue et qu’il faut la récupérer à tout prix.

Parlant du jour du concert, il a mis en garde tout fauteur des troubles ce jour là, brandissant même une vieille roquette, il a invité à ce que personne ne s’hasarde à faire quoique ce soit pour déranger cette production. Seulement, il a dit en réalité que cet engin n’avait rien de militaire à l’intérieur, il contenait du Whisky dont il servi un verre à Didier Masela.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 ⁄ 13 =


Bouton retour en haut de la page