actualitésécurité

RDC: après le général Philémon Yav, 75 autres militaires arrêtés 

Par Felly Luyindadio

Plusieurs autres militaires ont été interpellés, après l’arrestation du général, Philémon Yav, rapporte RFI. Ces opérations ont eu lieu dans le Kivu, mais aussi dans la province du Lualaba, où les Forces armées de la République démocratique du Congo ont mené, mercredi 21 septembre, une opération spéciale dans l’hôtel du général Philémon Yav.

Le président de la République démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi a affirmé, vendredi sur les antennes de RFI, que des présomptions de haute trahison pèsent sur l’officier supérieur arrêté, qui serait en intelligence avec une puissance étrangère. Les investigations continuent, a promis le chef de l’État.

Le général Philémon Yav, qui dirige la troisième zone de défense, aurait été en contact avec l’ennemi pour faciliter l’entrée des rebelles du M23 dans la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu. Jusqu’à son interpellation, Philémon Yav était également commandant des opérations contre les groupes armés dans la Tshopo, en Ituri, au Nord-Kivu, au Sud-Kivu et au Maniema.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page