actualitésocieté

RDC: La décoration des dignitaires internationaux des droits de l’homme récolte un grand succès (Apôtre Josué Mbele)

Par Alain Muzi

Le samedi 19 novembre dernier, la grande salle des réunions du Ministère des Affaires étrangères a accueilli la cérémonie de décoration des serviteurs de Dieu en qualité des dignitaires internationaux des droits de l’homme, chevaliers de l’évangile de paix et de la bonne gouvernance République démocratique du Congo (RDC).

Cette cérémonie fait suite à trois jours de formation intense sur les questions des droits de l’homme et de la bonne gouvernance organisée par la Dynamique internationale des activistes des droits humains (DIADH), en partenariat avec la Commission des dignitaires internationaux des droits de l’homme.

Réagissant à la presse à l’issue de cette activité, l’Apôtre Josué Thurland Mbele s’est dit satisfait de la réussite de celle-ci.

Le Commissaire général adjoint chargé des institutions au sein de la Commission des dignitaires internationaux des droits de l’homme a salué la présence des grandes personnalités politico-religieuses et des Officiers supérieurs des FARDC (Forces armées de la République démocratique du Congo) et de la PNC (Police nationale congolaise) à cette manifestation, avant d’annoncer une autre formation des observateurs électoraux et des défenseurs des droits de l’homme prévue la semaine prochaine afin que les élections soient crédibles et transparentes en RDC, pour le bonheur du peuple congolais a-t-il souligné.

L’Apôtre Josué a appelé les personnes plébiscitées à observer un patriotisme positif pour accompagner la vision du président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui appelle les congolais à l’unité pour barrer la route à l’ennemi et réussir le pari du développement du pays. Il a exhorté les serviteurs de Dieu a annoncer la paix et non les troubles à la lumière de la parole de Dieu qui dit: « Heureux les pieds qui annonce la bonne nouvelle de paix ».

Josué Thurland Mbele, visionnaire de la Communauté évangélique « les verts pâturages » est revenu sur son message en insistant que Dieu a placé l’homme dans le jardin d’Éden pour le cultiver et le garder. La RDC est notre terre, nous devons la soigner, la cultiver et l’aimer car si nous n’aimons pas la RDC, personne ne l’aimera à notre place, s’est il exclamé.

En outre, il a interpellé les Ministres de Dieu à ne pas véhiculer dans leurs Églises les messages de haine contre une nation ou un peuple quelconque, plutôt que de prêcher la paix, l’unité et l’amour. Car l’amour permet de pardonner ceux qui nous causent du tort et de laisser la vengeance à Dieu Seul, avant d’évoquer des difficultés liées au financement qui n’ont pas facilité l’organisation de ces assises.

Notons par ailleurs que, des temps forts ont ponctué cette cérémonie notamment la prière pour la Nation conduite par l’Apôtre Josué Thurland Mbele, après avoir remis aux participants, chacun une feuille de papier reprenant les 26 provinces de la RDC, avec les Entités territoriales décentralisées de chacune; le nombre de ses villes, territoires, groupements, chefferies et autres, pour représenter l’ensemble du territoire de la RDC.

Des prières intenses ont marqué ce temps accompagnées des déclarations prophétiques confirmant que la RDC ne sera jamais divisée et que dans les jours à venir le Congo deviendra une terre prospère où les nations du monde s’y attrouperont pour se ressourcer.

Pour clôturer ce temps, il a fait appel à ses aînés le Patriarche Daniel Bakala Kapepula, le Révérend pasteur Florent Museteke ainsi que le Docteur Israël Bambi. Chacun à tour de rôle a prié pour la RDC, pour les autorités du pays, les institutions ainsi les FARDC au front accompagné des déclarations prophétiques.

Le Patriarche Daniel Bakala Kapepula de Flaming Fire Ministry International qui a conduit ce moment a reconnu le plan de Balkanisation de la RDC qui était déjà tracé depuis les temps par les puissances étrangères, mais l’Éternel Dieu lui qui est Souverain, au dessus de tout ce qui existe peut déjouer leur plan maléfique et donner la victoire à la RDC a-t-il rassuré.

Il a apprécié en outre, le sursaut patriotique qui caractérise les congolais ce jour, qui annonce des perspectives heureuses et fait que la situation n’est plus comme par le passé.

Enfin, il a appelé le peuple congolais à l’unité, à la sanctification, en évitant de dire du mal contre l’autre, en soutenant les efforts du Président de la République et en restant éveillé dans la prière car l’ennemi n’a pas encore baissé les bras.

Il reste tout de même convaincu que la victoire est certaine car les indices sont perceptibles, que le temps de la restauration de la RDC arrive, un pays prophétique que l’Éternel Dieu connaît depuis la création et dont Il a même décrit l’étendue dans la bible.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page