actualitépolitique

RDC: La justice condamne Jacky Ndala à 2ans de prison

Par Héritier Lelo

 

Jugé en procédure d’urgence, Jacky Ndala, coordonnateur de la jeunesse du parti “Ensemble pour le changement” de Moïse Katumbi, a été condamné à deux ans de prison, assortis d’une amende de  500.000 FC. Le tribunal de paix de Kinkole a rendu son verdict ce mardi 20 juillet 2021.

Finalement, après les plaidoiries et autres interventions de toutes les parties impliquées, la justice envoie Jacky Ndala en prison centrale de Makala.

Aux dernières nouvelles, il a été acheminé, juste après le prononcé du verdict au Tribunal de Paix de Kinkole.

Le Coordonnateur de la Jeunesse du parti politique Ensemble pour la République de Moïse Katumbi aurait publié des messages appelant les jeunes de la Tshangu à des actions visant à contrer la proposition de loi limitant l’accès à la présidence aux seuls congolais nés de père et de mère déjà déposée à l’Assemblée nationale qui viserait, selon lui, à écarter Moïse Katumbi aux prochaines échéances électorales.

Arrêté dimanche 18 juillet à son domicile, Jacky Ndala a été transféré de l’Agence nationale des renseignements (ANR) au parquet le lundi 19 juillet avant d’être mis devant son juge naturel au Tribunal de Paix de Kinkole ce mardi 20 juillet 2021.

Son parti politique a dénoncé l’utilisation de la justice à des fins de brimades, d’intimidation et d’intolérance politique et a exigé sa relaxation “immédiate et inconditionnelle”.

Rappelons que juste après le prononcé du verdict, il a été arrêté immédiatement pour incitation à la désobéissance civile et conduit à la prison de Makala. Son avocat,Me Papy Mbaki, promet de faire appel de cette décision.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 × 26 =


Bouton retour en haut de la page