You are here
Home > Posts tagged "MEDARD KANKOLONGO"

Coronavirus: Medard Kankolongo appelle les autorités sanitaires à renforcer le contrôle dans les checkpoints

Medard Kankolongo, président du parti politique Congo en Avant a déclaré avoir appris avec consternation la nouvelle signalant le premier cas de Coronavirus à Kinshasa, capitale de République Démocratique du Congo et confirmé par le ministère de la santé. Selon Medard kakolongo, son parti Congo en Avant demande aux services spécialisés de tout faire pour maîtriser ce mal international et appelle la population kinoise au calme et à l'observance des consignes de santé. Toutefois, le parti Congo en Avant condamne le comportement jugé léger et inconséquent de services frontaliers dans les checkpoints des populations en mouvement. A ce sujet, le parti politique Congo en Avant appel au remplacement immédiate des services de checkpoints à l'aéroport international de N'djili. "Comment peut-on expliquer que le

Nomination des mandataires : Medard Kankolongo appelle Félix Tshisekidi au respect de l’article 81 de la constitution

Le leader du parti politique Congo en avant, Medard Kankolongo dénonce la procédure engagée par le FCC et CACH dans la nomination des mandataires publics. C’était dans un message parvenu à la rédaction de Congopresse dans la soirée du samedi 7 mars . Il invite quand à ce Félix Tshisekidi à se baser sur l'article 81 de la constitution qui ne prévoit pas des négociations politiques dans la nomination des mandataires publics. Medard Kankolongo interpelle également le Chef de l'Etat sur l'enrichissement illicite auquel s'adonnent ses collaborateurs. Et condamne à cette même occasion le silence des autorités dans l’affaire des interpellations des différents patrons d’ebtreprises n’ayant pas exécuté les travaux de 10 jours.   Padou Kakudji

KInshasa: Medard Kankolongo salue l’arrestation du Directeur général de Safricas mais craint une diversion

Le président du parti politique Congo en avant, Medard Kankolongo salue l'arrestation du patron de Safricas, David Blattner dans le cadre de l'enquête ouvert sur la construction des sauts-de-mouton à Kinshasa. Le leader de Congo en avant craint à la diversion dans cette affaire et estime par ailleurs que la justice congolaise doit tout d'abord auditionner le coordonnateur du programme de 100 jours car ce programme ne concernait pas seulement les sauts-de-mouton mais concernait également d'autres aspects de la société tel que la construction des logements sociaux et l'agriculture. "Sur le 100% de l'argent débloqué pour le développement agricole, seul 20 % a été utilisé", a-t-il regretté. La société Safricas a reçu plusieurs chantiers pour la construction des sauts-de-mouton comme celui de

RDC-Belgique : Médard Kankolongo souhaite une coopération gagnant-gagnant

Réagissant au sujet de la visite de la première ministre belge à Kinshasa, Medard Nkakolongo président du parti politique Congo en avant salue la coopération entre la Belgique et la République Démocratique du Congo. Mais il estime que la RDC ne peut pas coopérer à genoux avec la Belgique comme à l'époque. « Nous devons avoir une coopération gagnant-gagnant avec la Belgique, car en venant à Kinshasa, la première ministre belge vise premièrement les intérêts belges et le congolais doivent savoir ça »,  a-t-il insisté. Le leader de Congo en Avant invite par ailleurs le président Félix Tshisekidi de négocier les intérêts des congolais en premier lieu. Et surtout de compter sur les ressources internes et les développer avant de solliciter une

Médard Kankolongo : « Félix Tshisekedi est mis en difficulté pour ne rien réussir durant son mandat »

Dans un point de presse ce mardi 07 Janvier, le président du parti Congo en Avant, Médard Kankolongo regrette le fait que le chef de l’Etat, « Félix Tshisekedi est mis en difficulté pour ne rien réussir durant son mandat ». C’est après plusieurs observations du fonctionnement du régime de l’actuel président congolais que Médard Kankolongo s’est permis de prévenir contre le danger qui guette le mandat du chef de l'Etat. «Le président de la République est mis en difficulté pour ne rien réussir au cours de ce mandat, non seulement dan son propre camp, même dans l’opposition qu’on pensait unie, elle forme plutôt une tour de Badel, ils se contredisent par rapport à leurs intérêts et non celui du peuple, cela n’aidera

Top