actualitésécurité

Tshisekedi à Ruto: « Mon pays est victime d’une agression barbare du voisin rwandais »

Par Yanel Yahvé

L’insécurité à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), semble faire marcher le monde entier en général, l’Afrique en particulier. C’est ce qui justifie les visites des différentes personnalités à Kinshasa, la capitale de la RDC. Après l’angolais Lourenço Joâo, l’ancien président kenyan Uhuru Kenyatta, la semaine dernière, Félix-Antoine Tshisekedi à reçu la visite de William Ruto, l’actuel président du Kenya. Ce dernier est arrivé depuis dimanche dans la ville Haute du grand Congo. 

Lors de la conférence de presse animée par les deux chefs d’Etat après des pourparlers en tête-à-tête, Tshisekedi a déclaré dans les oreilles de Ruto que son pays est victime d’une agression barbare. “Mon pays est victime d’une agression barbare et injuste de la part du voisin rwandais Paul Kagame”.

Félix-Antoine Tshisekedi a remercié son homologue kenyan pour sa détermination à aider son pays à retrouver la paix.

William Ruto a, quant à lui déclaré que “les efforts, jusqu’ici fournis pour ramener la paix dans la partie orientale de la RDC restent insuffisants”.

C’est dans ce cadre qu’il a justifié la présence des soldats de son pays sur le sol congolais. Pour lui, les troupes kenyannes ont pour mission de “rétablir la paix et la sécurité à l’Est du pays”.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page