You are here
Home > culture

Patricia Nseya Mulela et Khiller Mubambe plaident pour l’accompagnement des agriculteurs locaux

Les députés nationaux Patricia Nseya Mulela et Khiller Mubambe ont été reçu en audience par le ministre de l’Agriculture, Jean Joseph Kasonga Mukuta, le mercredi 22 juillet 2020. Au menu de cet échange, les deux élus nationaux de la ville de Likasi ont fait part au ministre de l'agriculture des difficultés auxquelles fait face leur ville et la province du Haut-Katanga dans l'exploitation agricole, mais aussi les difficultés d'application que rencontre le plan agricole congolais estimé à 5,47 milliards de dollars américains et qui cours jusqu'en 2023. La ville de Likasi est non seulement une ville minière mais aussi agricole, d'où les députés nationaux Patricia Nseya Mulela et Khiller Mubambe sollicitent du ministre Kasonga le soutien aux entrepreneurs locaux oeuvrant dans le

Musique : le chanteur Sire Joël Ngoyi bientôt en studio pour enregistrer le single  » Dada »

L'artiste musicien Sire Joël Ngoyi annonce le début d'enregistrement de son Maxi-single dès la semaine prochaine à Kinshasa, en République Démocratique du Congo. Contacté par Congopresse.net, le chanteur confirme l'entame de ce projet. " Je commence le projet d'enregistrement d'un Maxi-single dès la semaine prochaine. Ceci sera possible grâce à "Desaiglons production" et cela va s'intituler " DADA ". Il sera composé de cinq titres", annonce l'artiste. Sire Joël Ngoyi expliqu' Il y a des chansons destinées à l'humain dans ce Maxi-single. "Nous croyons qu'au-delà des différences de nos couleurs, de nos clivages religieux, de nos rangs sociaux nous sommes avant tout humains", a-t-il précisé. Dans le même ordre d'idées, le chansonnier Sire Joël Ngoyi confirme encore la présence des sonorités acoustiques dans cette oeuvre. Par

Kinshasa : Lancement officiel des préparatifs de 9e jeux de la francophonie ce jeudi 12 mars

Le ministre d'État en charge de la Coopération, Intégration régionale et francophonie, Pépin-guillaume Manjolo a lancé officiellement les préparatifs de 9e jeux de la Francophonie au cours d'une conférence de presse tenue ce jeudi 12 mars 2020 à Kinshasa. Dans son intervention, Guillaume Manjolo qui est également président du Comité de pilotage de ces jeux, a indiqué qu'au stade actuel seule l'épidémie du Coronavirus pourrait empêcher la tenue de cet événement sportif. Le comité de pilotage a profité de cette occasion pour préciser que ces jeux sont placés sous le signe de la solidarité, de la diversité et de l'excellence. Parmi les disciplines sportives qui seront au rendez-vous, il ya notamment le football, l'athlétisme, le basket-ball, la lutte africaine, le judo, le tennis

Musique : Ça passe ou ça casse entre Fally Ipupa et les combattants à Paris

L'artiste musicien Fally Ipupa livre son concert ce vendredi 28 février dans la soirée à Paris dans ex- Bercy. Ce dans un contexte particulier, que ce spectacle doit avoir lieu après dix ans d'interdiction par les combattants. Dans le cadre de l'exercice du métier, l'artiste musicien congolais veut faire une apparition dans la scène internationale en livrant un concert. Mais ce dernier ne semblerait donc pas bien accueillir par certain nombre des combattants. Ils sont venus de Bruxelles, Londres, vienne... pour prêter mains fortes à leurs collègues de Paris pour que cette manifestation n' ait pas lieu. Fort de son soutien de part et d'autre, Fally Ipupa tient toujours à livrer son concert. Après les multiples sorties médiatiques, l'artiste a expliqué le pourquoi

Concert à Arena Accor : Fally Ipupa jouera ou pas ?

C’est la question qui se pose encore au sein de l’opinion nationale et internationale. L’artiste congolais a annoncé depuis quelques jours la vente de plus de 14.000 billets alors que les combattants promettent de tout faire pour perturber cette rencontre musicale où prestera Fally Ipupa ce vendredi 28 février. Après la diffusion des vidéos des combattants de la diaspora sur les réseaux sociaux pour appeler Fally Ipupa à annuler le concert, le soir musiciens congolais se mobilisent pour la réussite de ce concert de leur collègue. Parmi Les musiciens qui ont haussé le ton figurent Ferré Gola, Félix Wazekwa, Werrason, Deplick et tant d’autres. La réussite de ce concert en France sera bénéfique pour tous les musiciens congolais, longtemps menacés par les

Kinshasa : BFFB, une bibliothèque pour un excellent savoir

La parole divine est la nourriture de l’âme spirituelle, le livre, lui, est cette nourriture intellectuelle pour acquérir un savoir riche et excellent. L’une et l’autre vivent en parfaite complémentarité, car l’intellect vit du spirituel et le spirituel a besoin de la bonne santé de l’intellect pour trouver une assise solide en l’homme. Et entre les deux, il n’existe qu’une petite virgule. C’est bien ce qu’a compris Léon Bavuidi, initiateur de la Bibliothèque de la Fondation Francis Bavuidi (BFFB). Et sa situation au numéro 1 de l’avenue Kadjeke, quartier Madrandele, au sein même de la paroisse Saint Augustin, commune de Lemba est un choix réfléchi. Ouverte au public de lundi à samedi, BFFB, est ce cadre d’excellence qui offre aux filles

Kinshasa : Carrefour Congo Culture lance officiellement sa bibliothèque publique ce dimanche

Dans un communiqué officiel, le Carrefour Congo Culture lance sa bibliothèque ce dimanche 23 février à 14heures dans l'enceinte de B-ONE TV avec quelques points  au menu : - 19è édition de jeu d'échecs - Pique-nique - Barbecue - Séance photo - Espace Wi-Fi gratuit - jeux pour enfants ( stratégie, c'est pas sorcier, des contraires, etc. ) D’apres les tenants de cette organisation l'entrée sera libre et toutes les personnes de bonne volonté, les amoureux de la culture, les férus de la lecture, les futés de l'écriture, les bibliophiles, les membres d'UBUNTUCHESS, de To Lova Congo, d'Afrosophia et du CISRI sont priés d'apporter au minimum 2 livres( géographie, science, histoire,...) en vue d'impulser ce projet d'intérêt général. Le rendez-vous est donc fixé ce dimanche 23 Février

Centre Wallonie Bruxelles : des écrivains ont célébré la journée internationale de la langue maternelle

Dans une conférence débat organisée ce vendredi 21 février à la bibliothèque du centre Wallonie Bruxelles, jour de la fête mondiale des langues maternelles, Djaili Amadou Amal, Béatitudes Tata Nlongi et Joslin Donga, respectivement auteure camerounaise et auteurs congolais, ont mis en évidence l’importance que revêtent les langues maternelles dans la construction de l’identité, la communication, l’intégration sociale, l’éducation et le développement des peuples de la planète. Avec pour thème: « langues sans frontières » la camerounaise Djaili a insisté sur l’intérêt de tous, à travailler pour sauver nos langues, menacées de disparition à ce jour. L’autre débat c’est celui de son alphabet de son écriture. À ce sujet, Béatitudes Tata Nlongi a soutenu que, la littérature africaine, quoique orale en ses débuts, les africains

« Kiamuanga a un problème avec la SOCODA mais pas avec Nyokalongo », (Elombe)

Depuis quelques jours, Verkys Kyamuangana accuse Jossart Nyokalongo de vouloir prendre son poste de président du conseil d’administration de la société congolaise des droits d’auteurs (SOCODA) par force. Dans une émission sur Télé 50, l’artiste comédien Elombe, membre du conseil d’administration de la SOCODA a annoncé que Verkys Kyamuana avait lui-même déclaré sa démission. Alors qu’il avait laissé près de 8 mois d’arriérés des agents de cette société. Jossart Nyokalongo et ses collaborateurs qualifient de non événement les revendications de l’ancien PCA de a SOCODA, Verkys Kyamuangana. Ce dernier avait démissionné  en pleine réunion au siège de cette société des artistes congolais. Après avoir déclaré sa démission, il avait demandé au comité d’administration de prendre en compte son départ. Lui, M. Kyamuangana annonce

«La littérature est la meilleure façon pour moi d’exprimer ma pensée aux autres », Daniel Aloterembi

Dans une interview accordée à Congopresse.net, Daniel Aloterembi annonce la publication de son ouvrage littéraire d’ici quelques mois. Une publication qui se focalisera à la mobilisation des jeunes à l’écrit mais également à la lecture. Daniel âgé de 24 ans est journaliste ainsi qu 'écrivain. A travers sa plume, il s'est engagé à sensibiliser les jeunes congolais et africains à la littérature. Il oeuvre également pour l'instauration de la parité en République démocratique du Congo. C'est depuis l'année 2015 que le jeune écrivain Daniel a commencé sa carrière dans la littérature. Il a écrit plusieurs textes des slams entre autres :( le Congo de mes rêves, tu es une étoile, souverain primaire ...). Il a également écrit un roman intitulé "le parcours

Top