You are here
Home > politique

CRISE/FCC-CAH: La NOGEC invite ses militants à observer les consignes données par le FCC et annonce le retour de son président à Kinshasa

Dans un communiqué de presse dont une copie est parvenue à la rédaction de congopresse.net, le regroupement politique Nouvelle génération pour l'Émergence du Congo "NOGEC" à travers sa cellule de communication porte à la connaissance de ses militantes et militants qu'à la suite des soubresauts politiques constatés récemment dans la capitale Kinshasa ces derniersjours, que son président national Constant Mutamba Tungunga a interrompu momentanément sa tournée politique de redynamisation du parti en provinces pour retourner à Kinshasa. A cet effet, la NOGEC demande à ses militants d'observer scrupuleusement les consignes données par la haute hiérarchie de la plateforme FCC Padou Kakudji

Le député national Ntumba Ciabola Bintou félicite le Président Félix Tshisekedi d’avoir nommé le Dr. Bruno Mitewu Nyenge à la tête de la maison civile

Le député national Ntumba Ciabola Bintou, élu de Katanda, félicite le président de la République Félix Tshisekedi Tshilombo d'avoir nommé le Docteur Bruno Mitewu Nyenge en qualité de Chef de la maison Civile. En tant que patriote, épris des valeurs fondamentales, le député national Ntumba Ciabola Bintou souhaite un fructueux mandat, plein des succès à l'heureux promu. <<Je souhaite un fructueux mandat au Docteur Bruno Nyenge à la tête de la maison civile du chef de l'état. Et prie que l'Éternel et tous nos ancêtres l'assistent dans ses nouvelles fonctions afin qu'il réponde valablement dans un esprit de loyauté, de dignité humaine, d'amour, d'abnégation, de bienveillance, de responsabilité et de contribuer aux efforts inlassables fournis dans toutes les initiatives tendant au bien-être

RDC: Ce qu’il faut attendre du discours de Félix Tshisekedi devant la nation ce vendredi

Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, président de la République Démocratique du Congo  s’adressera à la Nation ce vendredi 23 octobre. C’est ce qu’annonce un communiqué signé par son directeur de cabinet. C’est le rendez-vous le plus attendu par l’opinion nationale et internationale. « A cet effet, la 54ème réunion du Conseil des ministres prévue le même jour et à la même date est reportée à une date ultérieure », peut-on lire dans un communiqué signé par le directeur de cabinet du chef de l’Etat, Eberande Kolongele. L’adresse de Félix Tshisekedi intervient au moment la coalition au pouvoir est secouée par une grave crise provoquée par la prestation de serment de trois juges de la Cour constitutionnelle nommés fraîchement par le président de la République. Pour le

Prestation de serment des trois juges :  » C’est un congrès de l’UDPS qui s’est transformé en foire ( India Omari)

Prestation de serment des trois juges : " C'est un congrès de l'UDPS qui s'est transformé en foire ( India Omari)Dans une interview accordée à la rédaction de Congopresse.net le Jeudi 22 octobre 2020, Monsieur India Omari, communicateur du Front Commun pour le Congo ( FCC), s'indigne de la prestation des trois juges de la cour constitutionnelle mercredi 21 octobre dernier à l'Assemblée Nationale. Pour lui, ce qui s'est passé à l'assemblée nationale devant le Président de la République, c'est un congrès du parti politique UDPS. " C'est un congrès de l'UDPS qui s'est transformé en foire. Nous avons vu le signe de la victoire manifesté par les militants de l'UDPS lors de cette rencontre. Nous avons vu et entendu l'hymne d'un

UDPS/TSHISEKEDI: La CDP condamne la énième violation des statuts du parti par Jean Marc Kabund dans la nomination des fédéraux

Dans une lettre adressée à Jean Marc Kabund-a-Kabund, président a.i de l'UDPS/TSHISEKEDI, le bureau de la convention démocratique du parti demande l'annulation de plein droit de toutes les décisions N°027-33/UDPS/PP/JMKK/019-20 et N°06-56/UDPS/PP/JMKK/2020. Réuni en séance extraordinaire le 19 octobre dernier, le bureau de la CDP/UDPS/TSHISEKEDI fait savoir dans sa lettre adressée à Jean Marc Kabund-a-Kabund que les décisions qu'il a prises sont, de droit nulles et de nul effet, puisqu'illègales, c'est-à-dire non conformes aux statuts et règlement intérieur du parti. <<Le bureau de la CDP considère cette énième violation de textes comme la preuve d'une volonté délibérée de destruction méchante de L'UDPS/TSHISEKEDI, volonté affichée par vous, monsieur Jean Marc Kabund-a-Kabund qui l'avait pris>>, peut on lire dans la correspondance. Cependant le CDP invite

RDC/Installation de la Commune de Minembwe : Azarias Ruberwa attendu ce lundi à l’Assemblée nationale

Le ministre d’Etat Ministre de la Décentralisation et de la Réforme Institutionnelle Azarias Ruberwa, est attendu ce lundi 19 octobre à l’Assemblée nationale. L'information est confirmée par Célestin Musao rapporteur de la chambre basse du Parlement. “Plénière Assemblée Nationale ce lundi, 19 octobre 2020 à 13h. Ordre du jour : 1. Adoption de l’ordre du jour; 2. Interpellation du Ministre d’Etat, Ministre de la Décentralisation et Réforme institutionnelle”, indique le communiqué du Rapporteur. Rappelons que le Ministre d'Etat Ruberwa a été interpellé par le député national, Muhindo Nzangi, par rapport aux allégations affirmant qu’il a installé les autorités administratives de la commune rurale Minembwe. De sa part Azarias Ruberwa a rejeté ces accusations contre lui. Il a indiqué que la question a bel et

RDC : Félix Tshisekedi nomme des nouvelles têtes à la Présidence de la République

Le Chef de l'Etat Félix Tshisekedi a procédé à la nomination de quelques personnalités à la présidence de la République dimanche 18 Octobre. Dans une ordonnance présidentielle rendue publique, le Chef de l'Etat nomme le successeur de son défunt oncle à la tête de la Maison civile. C'est Bruno Miteyo qui va remplacer Gerard Mulumba à la tête de la Maison civile du Chef de l'Etat. Voici toutes les nouvelles nominations à la présidence de la République : 1. Bruno Miteyo Nyenge. Chef de la Maison civile du Chef de l'État; 2. Philippe Tshibangu Kayisu, chef adjoint chargé des questions administratives et juridiques; 3. Nyakeru Christophe, Chef adjoint chargé de l'Intendance, logistique et des sites et domaines privés du Chef de l'État ; 4. Walter, Chef Adjoint

Ass.Nat:Jeanine Mabunda ouvre le séminaire du Réseau des Parlementaires Africains contre la corruption

La présidente de l'Assemblée nationale, Jeanine Mabunda Liyoko a lancé ce vendredi 16 octobre le séminaire de 48 heures organisé par l'APNC-RDC dans la salle du spectacle du palais du peuple. La speaker de la chambre basse du parlement a dans son mot de circonstance expliqué la démarche menée par sa chambre pour mettre à jour les outils de lutte contre la corruption qui menace la paix et la cohésion nationale. <<Plusieurs propositions de loi sont en plein examen pour renforcer les sanctions liées à la corruption>>, a-t-elle indiqué. Pour le président de l'APNAC-RDC, le député nationale, Pasi Za pamba, la corruption et ses effets néfastes sur la société découragent l'investissement et fausse le jeu démocratique. <<Les corrupteurs et les corrompus sont intelligents et

RDC: Ruberwa et Marie Ntumba interpellés à l’assemblée nationale

Dans huit jours environs, le ministre de la décentralisation Azarias Ruberwa et la ministre des affaires étrangères Marie Ntumba seront devant les députés nationaux à l'assemblée nationale. Leur interpellation a été retenue au cours de la plénière du jeudi 15 Octobre. Le ministre de la décentralisation et affaires coutumières serait cité d'avoir installé le bourgmestre de la Commune rurale de Minembwe. La possibilité d'interpeller le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a été rejetée pour ne retenir que ces deux noms précités pour débattre avec les élus du peuple dans quelques jours.   Dieumerci Matondo  

Affaire Minembwe: Christian Mbelu présente ses excuses auprès du gouvernement

Après avoir compris concrètement l’affaire Minembwe, le président fédéral de l’APC/Haut Katanga présente ses excuses aux institutions de la République Démocratique du Congo. Il a dit à la rédaction de Congopresse.net ce vendredi 16 Octobre. Et ce, après reproches et consultations auprès de grandes personnalités maîtrisant la matière dans l’affaire de l’installation de la Commune rurale de Minembwe. « Je tiens à m’excuser sincèrement auprès des autorités de nos institutions de la RDC pour cette erreur de jugement que j’ai commis. Je suis humain, après avoir consulté des personnes ayant plus de maîtrise que moi dans la matière, je me suis rendu compte que je m’étais trompé. Voilà pourquoi je vous promets de ne plus commettre cette erreur dans mes prochaines déclarations médiatiques en

Top