You are here
Home > politique

Insécurité à Lubumbashi : Gabriel Kyungu condamne le silence des autorités provinciales du Haut Katanga

Le président national et autorité morale de l'Union Nationale des Fédéralistes du Congo,le député Antoine-Gabriel KYUNGU WA-KU-MWANZA a, au cours d'une matinée politique tenue ce dimanche 23 février en présence des députés nationaux et provinciaux de son parti, condamné le niveau d'insécurité qui ne cesse d'augmenter dans la ville de Lubumbashi. Selon lui, il s’agit d’un projet de certaines autorités provinciales pour saboter le mandat de Félix Tshisekidi et dénonce le silence de l'assemblée provinciale du Haut-Katanga à ce sujet. "Cette fois ci nous allons descendre dans la rue pour manifester si l'insécurité persiste dans la ville de Lubumbashi," a-t-il prévenu. Il a abordé plusieurs sujets notamment le secteur minier en RDC. Au sujet des redevances minières, le président de l'UNAFEC appelle

RDC : Dès son retour de France, André Tambwe matérialise le parternariat entre C-Also et Asur

Dès son retour en Rdc, après deux semaines de séjour en France, le député national André TAMBWE a matérialisé ce dimanche 23 Février le partenariat entre son l'Asbl Collectif des Amis de Leonard She OKITUNDU (C-also) et la société française Asur, un partenariat conclu pour rammener le projet humanitaire via C-Also en République Démocratique du Congo. Les membres du Collectif des Amis de Leonard She OKITUNDU(C-Also) se sont réunis ce dimanche au siège national dans la commune de Matete pour discuter le gain de cause et les écheances du travail en leur charge. Une réunion à la quelle le député national André TAMBWE était représenté par son assistant Paul Diowo, porteur de sa voix envers l'association. Cet apport de l'élu du territoire

Les gouverneurs des provinces membres du FCC cotisent chacun un million de dollars chaque mois pour le PPRD, (Kyungu Wa Kumwanza)

Lors d'une matinée politique tenue à Lubumbashi ce dimanche 23 février 2020, le président de l'UNAFEC, Gabriel Kyungu Wa Kumwanza a condamné la gestion des provinces tenues par les gouverneurs issus du Front commun pour le Congo (FCC), qui, selon lui au lieu de travailler pour l'intérêt du peuple, travaillent pour le compte de leur regroupement politique. « J'accuse,..chaque mois, les gouverneurs issues du FCC cotisent à hauteur d'un million de dollars au PPRD », a-t-il révélé. Le leader de l'UNAFEC appelle à une audition de tous les anciens gestionnaires du régime sortant sur la gestion des deniers publics. En ce qui concerne la nomination des nouveaux magistrats, G. Kyungu Wa Kumwanza annonce la fin de l'impunité et appelle la population

RDC : Martin Fayulu a visité les victimes de l’accident survenu sur la route By Pass à Kinshasa

L'opposant du pouvoir en place et président de l'engagement pour la citoyenneté et le développement ( ECIDE) a visité ce samedi 22 février 2020 aux cliniques universitaires, les victimes de l'accident de circulation survenu le dimanche 16 février dernier sur l'avenue By pass non loin du rond point Ngaba dans la Ville province de Kinshasa. Le tenor de la plateforme Lamuka s'est dit très touché par les blessures graves de ses frères et a jugé sa déscente d'une obligation de compatir avec les victimes. Par la même occasion, le président de l'Ecidé a remis une enveloppe accompagnée des vivres aux victimes qui ont manifesté leur joie, remerciant l'ancien candidat malheureux à la présidence de la Republique. Il faut signaler que Martin fayulu

RDC: « Frédéric Kibasa Maliba est l’un des pères fondateurs de l’UDPS », récadre Marcel Mphanzu

Marcel Mphanzu, président de la ligue des jeunes UDPS/KIBASA salue la réussite de la fête du 38ème anniversaire de l'UDPS célébrait le 15 décembre 2020 au stade des Martyrs. A ce sujet, il salue le discours du président a.i de l'UDPS/TSHISEKEDI, Jean Marc Kabund-a-Kabund lors de cette célébration mais regrette seulement le fait que le président a.i de l'UDPS/TSHISEKEDI ait seulement rendu hommage aux 13 parlementaires sans faire référence aux autres pères fondateurs,les non parlementaires. "Je tiens à rappeler que l'UDPS n'a pas été seulement créée par les 13 parlementaires mais aussi par les non parlementaires tels que Marcel Lihau et Frédéric Kibasa...Et de rappeler que Frédéric Kibasa fût le premier président de l'UDPS au moment de sa création en 1982",

«Nous mettons en garde toute personne qui oserait s’attaquer une fois de plus au sénateur Modeste Bahati, Autorité morale de l’AFDC-A », Tribune de l’Asbl JCUD

Après le message des Jeunes Leaders Multisectoriels adressé au sénateur Modeste Bahati, Christian Baseme et son association Jeunes Conscients Unis pour le Développement (JCUD) se sont sentis obliger de réagir face à «ces mensonges et manque de respect initiés par des envoyés de Nene Nkulu pour nuire à la réputation du vrai fondateur de l’AFDC-A, le sénateur qui a toujours servi la RDC ». Ce message signé par Smith Masumba, coordonnateur national de JLM a été relayé par le journal en ligne s-mediasnews.net vendredi le 21 Février dernier. Les Jeunes Conscient Unis pour le développement, JCUD mettent en garde tout individu ou association des jeunes qui oserait une fois de plus s’attaquer au professeur Modeste BAHATI LUKWEBO, initiateur et Autorité Morale légitime

Partenariat privilégié États-Unis-RDC: Célestin Tunda ya Kasende a échangé ce vendredi avec Peter J. Ainsworth procureur principal anti-corruption du département américain de la Justice

Le vice-premier ministre ministre de la justice et Garde des sceaux Célestin Tunda ya Kasende a échangé ce vendredi 21 février 2020 avec Peter J. Ainsworth, procureur principal anti-corruption du département américain de la Justice dans le cadre du partenariat privilégié États-Unis-RDC Privileged Partnership for Peace and Prosperity (PP4PP). L'échange entre les deux personnalités était axé sur la collaboration dans la lutte contre la corruption et l’amélioration de la justice en République Démocratique du Congo. Cette visite de Peter J. Ainsworth en RDC vient après celle de l’envoyé spécial des États-Unis pour la région des Grands lacs Peter Pham, qui a également apporté le message du gouvernement américain qui souhaite voir l’État congolais lutter contre la corruption et l’impunité.   Delphin TAMBWE

RDC: Jeanine Mabunda salue les efforts des FARDC d’avoir occupé la 8e place sur les forces armées de l’Afrique

Au cours d'une conférence de presse tenue ce vendredi 21 février 2020 dans la ville de Goma, province de nord-kivu, la présidente de l’Assemblée nationale Jeanine Mabunda a félicité les Forces Armées de la RDC d’avoir occupé la 8e place dans le classement des forces armées du monde. Dans sa visite dans les provinces de l'est du pays Nord-Kivu, Sud-kivu et Ituri, elle a pour but de savoir l’état de la situation sécuritaire dans cette région menacée par des groupes rebelles. « s’il ya des problèmes dans les régions voisines en tout cas, je prends exemple de Centrafrique, les centrafricains ont une très forte confiance dans notre armée, si nos voisins ont confiance et appellent notre armée au secours, ça serait étonnant que

Le président Félix Tshisekedi participe à la quadripartite Rwanda-Ouganda-Angola-RDC

Le président de la République Démocratique du Congo Félix Tshisekedi est arrivé à Kigali, capitale rwandaise ce vendredi 21 Février aux environs de 10h. Accueilli par le ministre rwandais des affaires étrangères Vincent Biruta, le président congolais s’est rendu à Gatuna à quelques 80Km de la capitale du Rwanda pour participer à la quadripartite Rwanda – Ouganda – Angola – RDC. Cette rencontre concerne la recherche d’en la solution entre les deux pays en conflits (Ouganda et Rwanda).   Delphin TAMBWE

«Non monsieur le député national, je suis irresponsable », Tribune de André Mukadi

De fois on confond tout, souvent on sait pas du tout ce qu'on sait et ça peut arriver à tout le monde. Ici est le lieu de fixer notre opinion sur une question capitale. Un député national congolais de l'opposition, l'honorable Jean-Jacques MAMBA a transmis une question écrite au directeur de cabinet du président de la république sur base du contrôle parlementaire tel que prévu à l'article 138 de la constitution congolaise du 18 février 2006 en estimant que la "présidence de la république" est un service public susceptible de contrôle parlementaire et que celle-ci est sous le contrôle du directeur de cabinet du président de la république, M. V. KAMERHE, par conséquent il est responsable devant l'assemblée nationale. Tels sont les

Top