You are here
Home > politique

Nord-Kivu : Le député Kyambi Lukumbuka hausse le ton contre les tracasseries dans les barrières de Beni

Des cas des tracasseries sont signalés dans les différentes barrières d'entrée comme celles de sortie de la ville de Beni depuis plus de 6 mois. Des usagers dénoncent la perception illicite des frais par certains agents affectés à ces endroits bien identifiés. Dans le cadre de son contrôle parlementaire, le député provincial élu de la ville de Beni Kyambi Lukumbuka Désiré est allé rencontrer  le ministre provincial de l'intérieur pour la cause ce mercredi 05 août 2020. Dans leur tête à tête, il a été constaté qu'aucune barrière n'est légale dans les 4 coins de la ville. Grâce à la pression de l'honorable Kyambi Lukumbuka Désiré, le maire intérimaire de Beni Bakwanamaha Modeste a été convoqué l'après-midi de mercredi 05 août au

RDC: Le groupe de 13 personnalités a échangé avec la CENCO

Les douze personnalités du pays composées d'un certain nombre de députés, des acteurs de la Société civile et des anciens mandataires des entreprises publiques, se sont rendu à la CENCO pour requérir l'avis et orientations dans leur quête d'un consensus sur les réformes de la CENI. Selon leur porte parole, Jean-Pierre Muhongo? cette rencontre s'inscrit dans la suite de leur consultation avec les forces sociales du pays en vue de dégager un minimum de consensus sur les réformes du processus électoral, ainsi la CENCO leur semble une voix obligée. En réaction à l'opposition du groupe parlementaire du Fcc à leur projet de réforme, le professeur Jacques Djoli a fait savoir qu'il ne peut avoir opposition parce que ce groupe affirme la même

RDC/EPST : Hommage de Joseph Kokonyangi à Willy Bakonga pour son implication au sein de ce ministère

Député national élu du territoire de Pangi dans la province du maniema, Joseph Kokonyagi a jeté des éloges au ministre d’Etat ministre de l'enseignement primaire secondaire et technique Willy Bakonga, pour les prouesses réalisées à la tête de ce porte feuille malgré les multiples obstacles. Joseph kokonyagi et Daniel Ndjoloko tous du même territoire sont venu d’abord remercier le ministre pour l’apurement des litiges de paiement des enseignants à travers le pays dont ceux du territoire de Pangi, à quelques jours de la reprise de cours. Tous les regards sont fixés vers le ministère de l’EPST dont la priorité sera la sécurité sanitaire des élèves et des enseignants des classes concernées à partir du 10 août 2020, date fixée pour la reprise

SNCC: Patricia Nseya invite le nouveau DG à organiser un dialogue social avec ses employés et ex-employés

Dans le cadre de ses activités parlementaires, la députée nationale Patricia Nseya Mulela a dans une correspondance adressée au directeur général de la Société Nationale de Chemin des fers du Congo(SNCC)le 07 juillet dernier avec copie réservée au Président de la République, au Premier Ministre, à Madame le Ministre d’Etat, Ministre de l’emploi, travail et prévoyance sociale ; à Monsieur le Ministre des transports et voies des communications ; à Monsieur le Ministre du portefeuille et à Madame le Directeur Général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) demandé l’organisation d’un dialogue social entre les ex-agents, agents en fonction, responsables de la SNCC, la Caisse nationale de sécurité sociale ainsi que l’Etat congolais. Après avoir présenté ses vives et sincères

Gécamines: Patricia Nseya sollicite l’organisation d’un dialogue social entre l’employeur, ses agents et ex-agents

Dans une correspondance adressée au directeur général de la Générale des Carrières et des Mines « GECAMINES » le 06 juillet dernier avec copie réservée au Président de la République, au Premier Ministre, à Madame le Ministre d’Etat, Ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale ; à Monsieur le Ministre du Portefeuille et à Madame la Directrice Générale de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, la députée nationale Patricia Nseya Mulela, élue de Likasi, dans le Haut-Katanga, sollicite des nouveaux dirigeants  de la Gécamines l’organisation d’un dialogue social avec les retraités et travailleurs de la Gécamines afin de répondre de façon effective, et sur une base consensuelle, aux défis qui se posent au sein de l’entreprise, dont ceux des pensionnés

RDC: La demande de la liberté provisoire de Vital Kamerhe rejetée à la cour de cassation

La demande de la liberté provisoire déposée à la cour de cassation par Vital Kamerhe vient d’être rejetée ce mercredi 5 Août à Kinshasa. Alors que le directeur de cabinet du Chef de l’Etat a un problème lié à la santé selon ces avocats qui attendaient sa libération. Malheureusement la justice n’a pas répondu favorablement. Et depuis tout ce temps, le président de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) ne jure que sur son innocence. Des marches sont annoncées par les militants de son parti pour demander sa libération dans les prochains jours. Dieumerci Matondo

En RDC, deux magistrats nommés par Félix Tshisekedi à la Cour de cassation ont refusé de prêter serment

Noël Kilomba Ngozi Mala et Jean Ubulu Pungu, juges de la Cour constitutionnelle, récemment nommés à la Cour de cassation par le Président de la République Félix Tshisekedi, n’ont pas prêté serment tel que prévu ce mardi 4 août 2020, au Palais de la nation. Dans une correspondance adressée au chef de l’Etat, les deux hauts juges font remarquer que c'est que c'est par la voix des ondes et sans consultation préalable  qu’ils ont appris, le 17 juillet 2020, leurs nominations en qualité de Présidents à la Cour de cassation, suivies immédiatement de leurs remplacements, alors que, martèlent-ils, c’est depuis juillet 2014 pour le juge Kilomba, et avril 2018 pour le juge Ubulu, que par leurs lettres respectives dont copies vous

Inhumation des victimes de la marche de l’Udps: Message des condoléances de l’APC Haut-Katanga

L’inhumation des victimes de la marche du 09 Juillet contre l’entérinement de Ronsard Malonda à la Commission Électorale Nationale Indépendante aura lieu ce mercredi 5 Août à Lubumbashi. C’est ce qu’annonce un communiqué publié récemment. A cette occasion, le parti politique Alliance pour le Progrès du Congo (APC) a présenté des condoléances à l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS). Voici ci-dessous le message des condoléances de l’APC: Monsieur le président fédéral de l'UDPS dans le Haut Katanga Nous avions appris avec sidération le lourd bilan que votre cher parti (UDPS) a enregistré à la date du 09 Juillet, jour de la marche pacifique que nous avions faites à vos côtés contre l'entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la CENI. Nous,

Kinshasa: Pour une reprise des cours sécurisée, près de dix députés se sont entretenus avec Willy Bakonga et son vice sur les dispositions prises par le gouvernement

A quelques jours de la reprise des cours, des députés élus de la ville province de Kinshasa se sont entretenus avec le Ministre d’État à l’EPST Willy Bakonga et le Vice-ministre Didier Budimbu, ce mardi 04 août 2020, sur les dispositions prise par le Gouvernement. « Dans un contexte de crise sanitaire qui impacte négativement l’économie du pays, le Ministère de l’EPST s’est brillamment démarqué », ont reconnu les Députés élus de Kinshasa saluant le leadership de Willy Bakonga. Accompagné du Vice-ministre Didier Budimbu, Willy Bakonga a fourni aux députés nationaux toutes les informations possibles sur les dispositions pratiques liées à la reprise de cours sur le plan logistique mais aussi organisationnel. Une occasion pour les élus de Kinshasa de saluer aussi la

Ass.Nat:les présidents des groupes parlementaires du FCC disent non à une sorte de dialogue national sur le processus électoral

Après s'être réunis lundi 3 et mardi 4 août 2020, les présidents des groupes parlementaires du FCC ont dans une déclaration politique exprimé leur position vis-à-vis des questions de l'heure, notamment : Non à toute démarche visant la tenue d'un dialogue national sur des questions essentiellement électorales a déclaré le président du groupe parlementaire PPRD, Didi Manara. Les groupes parlementaires du FCC, estiment que ces questions doivent trouver des solutions au sein des institutions de la République dont le parlement lors de sa prochaine session. Et s'opposent également à toute idée de glissement du calendrier électoral qui viserait à éviter le rendez-vous de 2023 a renchéri le député nationale, Didi Manara ce mardi 4 août au palais du peuple. Par la même

Top