actualitépolitique

Affaire 500 Jeeps en RDC : » Pas de confusion, le chef de l’État ne s’ingère pas dans la gestion politico- administrative de l’Assemblée nationale » [ Fiyou Ndondoboni]

Par Neville OB

 

Le président du parti politique Orange,Fiyou Ndondoboni vient de donner sa position sur la politique autour des 500 jeeps prévues pour les élus nationaux de la République Démocratique du Congo.
Et ce, au travers de son compte twitter.

« Pas de confusion; au nom du principe de la séparation du pouvoir, le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi ne s’ingère pas dans la gestion politico-administrative de l’assemblée nationale qui est seule responsable de ses engagements et projets(véhicules) avec les députés », a-t-il affirmé.

Cette affaire fait des bruits dans les milieux politiques mais aussi dans l’opinion congolaise. Si les uns trouvent normal que les députés nationaux bénéficient de ces véhicules, les autres par contre fustigent la corruption au sein de l’hémicycle avec ces offres. Les différentes versions données sur le mobile de l’achat de ces jeeps ,ont accentué davantage la polémique.

 

Articles similaires

3 commentaires

  1. We absolutely love your blog and find nearly all of your post’s to be what precisely I’m looking for.

    Do you offer guest writers to write content available for you?
    I wouldn’t mind writing a post or elaborating on some of the subjects you write about here.
    Again, awesome weblog!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 + 16 =


Bouton retour en haut de la page