You are here
Home > sécurité

SUD-KIVU : Le Gouverneur Théo Ngwabidje a échangé avec les chefs coutumiers sur l’insécurité et la pandémie de la Covid-19

Le gouverneur de la province du Sud-Kivu, Théo Ngwabidje a reçu ce jeudi 04 Juin les chefs coutumiers de sa province pour échanger à propos de l'insécurité dans les différents territoires et sur la question de la sensibilisation de la population paysane contre la Covid-19. Après l'entretien, le chef coutumier de la chefferie de Ngweshe en territoire de walungu représentant et porte parole des chefs coutumiers du Sud-Kivu, Mwami Pierre Ndatabayi Weza a exprimé au nom de ses collègues leur satisfaction, surtout par rapport au problème de d'insécurité dans leurs entités respectives. Rappelons que la province du Sud-Kivu fait partie de celles touchées par la pandémie de la Covid-19 avec plus de 30 cas. Delphin TAMBWE

Le Ministre de la Défense nationale a répondu aux députés nationaux sur la motion de défiance initiée contre lui

Le ministre de la défense nationale, Aimé Ngoy Mukena a répondu aux nombreuses préoccupations sécuritaires soulevées par les députés nationaux membres de la commission Défense et sécurité sur la situation securitaitaire du pays ce jeudi 4 juin. Après une longue audition, le ministre de la défense nationale, Aime' Ngoy Mukena a sollicité le soutien de l'Assemblée nationale en tant qu'autorité budgétaire pour faire face aux défis de sécuriser le territoire congolais. Aimé Ngoy Mukena a aussi salué la collaboration entre son ministère avec la chambre basse du parlement dans le noble but d'anéantir tous les groupes armés qui sèment l'insécurité à l'Est de la RDC. Pour le rapporteur de la commission, juvenal Munubo Mubi, il faut travailler dans la synergie pour venir à

Assemblée nationale: Dépôt d’une motion de défiance contre le Ministre de la défense Aimé Ngoy Mukena

La situation sécuritaire dans la partie Est de la République Démocratique du Congo préoccupe au plus haut niveau le député nationale Jerome Lusenge Kambale. Ce dernier regrette des tueries à répétition et la multiplication des groupes armés dans cette partie du territoire national où plus de 150 différents groupes armés provoquent terreur et désolation. Jerome Lusenge Kambale s'est félicité de l'aval de la présidente de la commission de la défense et sécurité de la chambre basse du parlement, de leur avoir permis d'entamé cette démarche. << Il n'est pas question que le ministre puisse resté à son poste alors que chaque jour il y a des massacres dans différentes régions du pays. Au nom de la paix et la quiétude du peuple

Béni-La nouvelle attaque des ADF fait aumoin 5 morts au village Mighende

Les rebelles d'Allied Democratic Forces (ADF) ont encore une fois attaqué le village Mighende situé près de Rugetsi dans le groupement de Malambo, secteur de Ruwenzori, dans le territoire de Beni au Nord-Kivu la nuit du dimanche à lundi 01 juin 2020 . Cette nouvelle attaque des ADF a fait aumoins 5 morts selon le Chef du village Kasereka qui signale également plusieurs dégâts enregistrés dont l'incendie des maisons. Ces attaques répétitives indignent la société civile locale qui dénonce la désolation et appelle les autorités militaires à renforcer l'effectif des éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) dans la région. Delphin TAMBWE

Nord Kivu : Pour faire regner la paix au pays, l’Etat doit prendre en charge les milices qui se sont rendus volontairement

Entre les mois de novembre de l’année passée et le mois de mars 2020, la province du Nord Kivu a enregistré plusieurs cas des miliciens qui se sont rendus volontairement aux FARDC et logés au centre de cantonnement de Mubambiro à quelques kilomètres de la ville de Goma il s’agit 4 groupes armés opérant dans le territoire de Masisi notamment le groupe armé des volontaires du général Matata avec 485 armes de guerres, 3200 personnes, UPDC du général Bilikoliko avec 120 armes, 800 éléments, FDDH du général Jovial Dusabe avec 208 armes, 1300 éléments et le GS du général Kavumbi avec 80 armes et 250 éléments demandant à l’Etat de leur prendre en charge pour faire regner la paix qui

Insécurité à Beni: la colère du maire Nyonyi aux politiciens

La criminalité urbaine bat son plein record en ville de Beni depuis environ 3 mois, des civils sont tués par balles, des biens emporté par des hommes armés. Cette situation est à la base des plusieurs manifestations de colère exigeant la démission du comité urbain de sécurité chapeauté par le maire Nyonyi Bwanakawa. Intervenant sur les accusations portées à sa charge par les manifestants, le maire Nyonyi Bwanakawa en séjour à Goma n'a pas tardé à pointé droit les députés nationaux et provinciaux élus de Beni d'instrumentaliser les jeunes pour exiger son départ. De l'autre côté, Nyonyi Bwanakawa accuse le gouvernement provincial du nord Kivu d'être derrière cette déstabilisation pour enfin comploter pour son départ de la mairie de Beni. Intervenant

Meurtre de Freddy Kambale: Christian Lima condamne l’acte incivique de la police (Tribune)

Je condamne fermement le meurtre du militant de Lucha Freddy Kambale qui a été abattu d’une balle à la tête par un officier de police ce jeudi 21 mai à BENI juste pour avoir manifesté pacifiquement contre les massacres de civils à BÉNI lui qui exigé la paix et la sécurité des citoyens congolais qui vivent dans l'insécurité, le viol et les massacres. Malheureusement, la police congolaise a voulu mettre fin à ses jours à l'âge de 22 ans. Quant à la police congolaise dans l'impossibilité de respecter ses devoirs, sa mission et son engagement conformément à la loi n ° 13/013 du 1er juin 2013 relative au statut du personnel de carrière de la police nationale. Aux articles 47, 48 et

RDC: L’AAGIS condamne l’attaque d’une jeep de la zone de santé Tandala

L’Association des Administrateurs Gestionnaires de Gestion des Institutions de Santé du Sud Ubangi (AAGIS) condamne l’attaque de la jeep de la zone de Sante de Tandala entre les villages Bogoto et Bokonzo dans le secteur de Bonwase vendredi 15 Mai dans la soirée. Voici le communiqué ci-dessous : L'AAGIS Sud Ubangi condamne et fustige avec dernière énergie l'acte de banditisme commis contre son membre l'AG de la Zone de santé de Tandala par des hommes armés non autrement identifiés par le braquages à mains armées dans le village Bokonzo situé à 34km de la ville de GEMENA sur l'axe Tandala. Elle profite de cette occasion pour rappeler aux autorités provinciales de prendre leur responsabilité en mains et que la lumière soit faite sur

Insécurité à Beni: « il est probable que le fond alloué aux opérations soit détourner au plus haut niveau », (Saidi Balikwisha)

La situation sécuritaire dans la région de Beni reste préoccupante. 4 personnes ont été tuées en localité d'Eringeti 60 km de Beni la nuit de mardi au mercredi 13 mai 2020. les auteurs présumés sont des rebelles Ougandais de l'ADF selon les sources de la société civile. Dans une déclaration rendu public ce mercredi, le député provincial élu du territoire de Beni, Saidi Balikwisha a dénoncé un probable détournement des fonds alloués aux opérations Sokola1, la plus grande opération militaire en cours dans la région en proie à l'insécurité depuis une décennie. Pour cet élu, certains collaborateurs du chef de l'État auraient afficher une mauvaise volonté à pacifier la région de Beni. L'honorable Saidi Balikwisha appel le gouverneur de province à tout

Top