You are here
Home > sécurité

Gentiny Ngobila a échangé avec la société BALD à Cologne pour un partenariat dans la construction des infrastructures de base à Kinshasa

Après Stuttgart, le Gouverneur de la ville de kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka accompagné de sa délégation est arrivé à Cologne. Il a été reçu par la haute direction de la Société BALD industries. Entreprise à multiple spécialités; construction des logements sociaux et maisons pré-fabriquées et autres infrastructures. L'objectif de cette première rencontre entre le nouveau Gouverneur de Kinshasa et la haute direction de la société Bald était de jetter les premières bases pour la conclusion d'un contrat de partenariat mutuellement avantageux qui conduira à la construction des maisons et autres infrastructures de bases dans notre capitale. Depuis un certain temps Gentiny Ngobila Mbaka s'en est allé en guerre contre les constructions anarchiques, les marchés pirates dans la capitale congolaise. Avec ces différents

A Kinshasa, 90% des crimes sont commis par des militaires et policiers

C’est l’affirmation du général Sylvano Kasongo, chef de la police de la ville de Kinshasa. Près de 100 délinquants ont été présentés cette semaine au siège du commissariat provincial de la police. D’après le numéro 1 de la police, c’est grâce aux éléments de la police que ces délinquants et assassins arrêtés. Il a signalé la réduction de l’insécurité mais la mission va continuer pour finalement rétablir de l’ordre et permettre à la population de circuler en toute sécurité.  Parmi les hommes arrêtés, figurent des agents de l’ordre, des civils et des femmes. « La plupart des bandits à 90% sont des militaires et des policiers, a-t-il précisé. Cela nous gêne, mais on doit les présenter », a regretté Sylvano Kasongo. Il

Sud-Kivu: présentation d’une quarantaine des rebelles Maï-maï Issa et Simba ya pori

C’est ce lundi 18 février à l’État major du secteur opérationnel Sokola 2 sud, au Sud-Kivu qu’a eu lieu la cérémonie de la présentation officielle d’une quarantaine des combattants actifs des groupes armés Maï-Maï Issa et Simba ya pori du groupement Basimukinji et dans les hauts plateaux d’ Uvira , Fizi et Mwenga. En effet, cérémonie a été faite en présence de l’administrateur d’Uvira et des membres du conseil de sécurité du territoire et de la mairie d’Uvira . C’est après avoir rendu lundi 17 février dernier aux FRDC avec 15 armes et 250 minutions que cette cérémonie est intervenue. Selon le porte parole de ces miliciens, le combattant Ulumwene Masangye, ils viennent de répondre à l’appel du chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi

Insécurité à Kasumbalesa : la police associe les jeunes issus des partis politiques dans les patrouilles

Le cadre de concertation de la société civile touché par l'insécurité de kasumbalesa dans la province du Haut-Katanga a présenté ce vendredi 07 février 2020 au maire de la ville toutes les difficultés rencontrées par la population avant, pendant et après les opérations de vol. Ensemble avec les membres des partis politiques, ils auraient voulu que la police s'écarte des patrouilles nocturnes suite aux multiples accusations de population qui estiment que les éléments de la police nationale congolaise travaillent en complicité avec les bantits à main armée. Face à ces accusations, parole le responsable urbain de la police a déclaré qu'un vrai policier ne peut jamais volé les biens de la population dont il est sensé protégé. Mais il s'est réservé d'infirmer ou

Costa Neves, nouveau commandant de la force de maintien de la paix en RDC séjourne à Béni

Le lieutenant général brésilien Ricardo Augusto Ferreira Costa Neves, nouveau commandant de la force de maintien de paix des nations unies en République démocratique du Congo a effectué sa première visite à Beni dans la province du Nord-Kivu ce mardi 04 fevrier. Le territoire de Beni comme certains coins de la partie Est de la RDC est confronté à des attaques récurrentes des rebelles ADF qui pillent et tuent des civils depuis plusieurs années. Nommé depuis décembre 2019 par le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres à la tête de la force de maintien de la paix de l’ONU en République Démocratique du Congo, Ricardo Augusto Ferreira Costa Neves est également expérimenté dans le maintien de la paix et a été

RDC: Le mouvement citoyen Vigilance citoyenne exige la libération de Joseph Lokondo et accuse Bobo Boloko d’être derrière cette arrestation

Le mouvement citoyen Vigilance Citoyenne (VICI-RDC) demande la libération sans condition de son porte-parole Joseph Lokondo. C'est au cours d'une conférence de presse organisée vendredi le 24 janvier à Kinshasa que ce mouvement citoyen a formulé cette demande devant les professionnels des médias. Vici-Rdc dénonce et prend l'opinion tant nationale qu'internationnale à temoin de l'arrestation brutale de son porte parole joseph bayoko lokondo à la province de l'équateur. Alors qu'il L'arrestation a eu lieu pendant une activité dans la tribune d'expression populaire organisée le 21 janvier 2020. Pour la coordinatrice de Vici-Rdc, Gloria Sengha, "l'arrestation de le camarade de lutte est l'oeuvre du gouverneur Boloko Bolumbu Bobo en complicité avec monsieur EDADA DIDI alors maire de ville de mbandaka pour étouffer la campagne Denommée

Kinshasa: Adoption du projet de loi sur la réforme de l’aménagement du territoire

Le projet loi portant réforme de l’aménagement du territoire vient d’être adopté ce mercredi 22 janvier à Kinshasa au cours d’un atelier organisé par le ministère de l’Aménagement du territoire. Cet atelier de travail a connu la participation des Présidents des Assemblées Provinciales , des Gouverneurs des Provinces et des partenaires des ministères, dont le Programme des Nations Unies pour la population et développement (PNUD). L’objectif de cet atelier était d’obtenir un consensus technique de différents acteurs impliqués dans le processus de la réforme de l’aménagement du territoire sur l’avant-projet de la loi à soumettre à la validation du gouvernement avant sa transmission à l’Assemblée nationale. Ce projet de loi a été adopté avec amendement par les participants de cet atelier. Selon

RDC: Les FARDC repoussent une attaque des ADF au Nord-Kivu

Les Forces armées de la république démocratique du Congo (FARDC) ont repoussé une nouvelle attaque des rebelles ADF mardi 21 janvier à Kokola dans la province du Nord-Kivu. Une région à plus ou moins soixante kilomètres, vers la partie Nord de la ville de Beni, dans le groupement Bambuba-Kisiki sur la route Oicha-Eringeti. Cette attaque a commencé à partir de mardi dans la soirée selons les sources administratives locales à Eringeti qui renseignent que ces rebelles ADF ont simultanément attaqué la partie Est du territoire. Les FARDC rapportent que ces ADF voulaient attaquer l’état-major des FARDC, brigade de Kokola. « Des échanges des tirs s’en sont suivis entre les deux camps, et les rebelles ougandais ont décroché dans la forêt car les

Insécurité à Lubumbashi : Le gouverneur Jacques Kyabula appelle la population à collaborer avec les forces de l’Ordre

Dans certains coins de la ville de Lubumbashi l’insécurité persiste alors que les autorités provinciales se mobilisent tous les jours pour mettre fin à ce fléau. Le gouverneur de cette province, Jacques Kyabula Katwe appelle la population à collaborer avec les forces de l’ordre notamment les policiers et militaires afin de mettre fin à ce fléau. La population est inquiète de constater le vol et certains crimes tous les jours dans les communes de ce chef-lieu où abrite la Gécamines. Pour le numéro 1 de la province, les criminels seront trouver afin de le traduire en justice. « Ils vont répondre de leurs actes.  C'est ici l'occasion de dire à la population de collaborer étroitement avec notre police et notre armée pour qu'on

RDC : 9 personnes armées arrêtées pendant le réveillon de Noël à Kisangani

D’après la police nationale, neuf présumés criminels ont été arrêtés la nuit de la célébration de la nativité de Jésus. Ces personnes ont utilisé des armes à feu pour terroriser leurs victimes notamment à Kabondo, Mangobo et Tshopo. Ils ont par ailleurs attaqué un camion de la BRALIMA. Au cours de leur opération, ils ont ravi à leurs victimes de l’argent, téléphones et ordinateurs. Le Commissaire divisionnaire Adjoint Jonas Kanakange Kapela a indiqué que le groupe de recherche et d’Investigation ainsi que le Département des renseignements généraux ne ménageront aucun effort pour démanteler tous les réseaux des criminels. Le gouverneur de Province, Louis-Marie Wale Lufungula a salué l’application par la police des dispositions sécuritaires arrêtées par le comité provincial de sécurité. Le Gouverneur a demandé à la population de faire confiance aux autorités puisqu’elles veilleront

Top