You are here
Home > Posts tagged "CONSTANT MUTAMBA"

« Le FCC lance les préparatifs de la deuxième édition de la marche pacifique contre les violations graves de la constitution », annonce Me Constant Mutamba

Après avoir boycotté les consultations nationales initiées par le Président Félix Tshisekedi, le conregroupement politique Front commun pour le Congo (FCC) s'active à mobiliser la population pour s'opposer à toute démarche tendant à saper les acquis de l'alternance politique et démocratique issue des élections de décembre 2018. <<La conférence des Présidents FCC a, à l'issue de sa réunion de ce jour, lancé le début des préparatifs de la deuxième édition de la marche pacifique contre les violations graves de la constitution, la tentative de déstabilisation des institutions et la vie chère>>, a déclaré maître Constant Mutamba Tungunga, Président du regroupement politique Nouvelle génération pour l'Émergence du Congo (NOGEC) et membre de la conférence des Présidents du FCC. Il sied de rappeler que

Consultations nationales: « le FCC est resté cohérent avec lui-même », déclare Constant Mutamba Tungunga

Après avoir reçu l'invitation de la présidence de la République pour leur participation le mercredi 25 novembre aux consultations nationales initiées par le Chef de l'Etat Félix Tshisekedi, le Front commun pour le Congo(FCC) de Joseph Kabila a rejeté l'invitation tout en confirmant sa disponibilité à dialoguer avec le président Félix Tshisekedi dans le cadre de l'accord qui le lie. <<Le FCC est resté cohérent avec lui-même. Aucun des membres du bureau politique n'a sollicité à participer aux consultations. L'information véhiculée la journée par les cadres UDPS visait à semer la confusion et la division au sein du FCC>>, déclare Constant Mutamba Tungunga, président du regroupement politique Nouvelle génération pour l'Émergence du Congo(NOGEC) et membre de la conférence des présidents du

RDC-Tribune IV : « près de 107 millions USD ont échappé au fonds minier pour les générations », alerte Constant Mutamba

I. DE L’INTRODUCTION La présente tribune qui s’inscrit dans la suite logique de notre modeste contribution à la campagne de vulgarisation du code minier révisé, initiée par son Excellence Monsieur le Ministre des mines, s’articule autour de la quotité ayant échappé au Fonds Minier pour les générations futures depuis son institution par le législateur minier. Cette perte qui est estimée à près de 107 millions usd, constitue un véritable frein au financement des projets socio-économiques à impact réel sur la vie des populations. Nombreux sont les compatriotes qui s’interrogent sur les raisons de la non installation du FOMIN, pourtant déjà institué par le législateur et organisé par l’autorité réglementaire compétente. Ils s’interrogent aussi sur la destination, et/ou l’affectation de la quotité due au FOMIN

CRISE/FCC-CAH: La NOGEC invite ses militants à observer les consignes données par le FCC et annonce le retour de son président à Kinshasa

Dans un communiqué de presse dont une copie est parvenue à la rédaction de congopresse.net, le regroupement politique Nouvelle génération pour l'Émergence du Congo "NOGEC" à travers sa cellule de communication porte à la connaissance de ses militantes et militants qu'à la suite des soubresauts politiques constatés récemment dans la capitale Kinshasa ces derniersjours, que son président national Constant Mutamba Tungunga a interrompu momentanément sa tournée politique de redynamisation du parti en provinces pour retourner à Kinshasa. A cet effet, la NOGEC demande à ses militants d'observer scrupuleusement les consignes données par la haute hiérarchie de la plateforme FCC Padou Kakudji

Près de 3 milliards Usd non rapatriés par les sociétés minières au premier semestre 2020, alerte Constant Mutamba

TRIBUNE III PRES DE 3 MILLIARDS USD NON RAPATRIES PAR LES SOCIETES MINIERES AU PREMIER SEMESTRE 2020. 1. Exportation de la production minière congolaise L’Etat congolais autorise l’exportation des produits miniers par les opérateurs miniers, mais il n’en précise pas l’état dans lequel ils peuvent être exportés. Voilà pourquoi la production minière congolaise est toujours exportée à l’état brut. C’est ce qui ressort de l’article 266 al. 1er et 3 qui dispose que « le titulaire est autorisé à exporter et à commercialiser sa production au prix du marché, sous réserve du droit pour l’Etat de déterminer la quotité de production à exporter en fonction des besoins de l’industrie locale. Les recettes en devises y relatives sont encaissées dans les quarante-cinq jours calendrier à

Lettre de Goya Bijoux à Thambwe Mwamba: « une manipulation pour discréditer le Sénat », selon Constant Mutamba

Le président du parti politique Nouvelle Génération pour l'Émergence du Congo (NOGEC), maître Constant Mutamba Tungunga qualifie de "manipulation" la démarche de la Sénatrice Bijoux Goya Kitenge qui a adressé une correspondance au Président du Sénat dans laquelle elle insinue un détournement ou un flou entretenu dans la passation et réalisation de la réfection de l'hémicycle. « Au regard de ses écrits et tous les débats qui s'en ont suivi, il y a lieu de noter d'une part dans le chef de l'Honorable : •Une manipulation par ses alliés qui sont bien identifiés pour jeter en pâture le travail combien louable du Président du Sénat. Personne n'ignore qu'elle fait partie du camps du candidat malheureux aux élections de membres du Bureau de

RDC: Constant Mutamba respecte la décision de la Cour constitutionnelle sur l’état d’urgence sanitaire décrété par le Président de la République

Le Président de la Nouvelle Génération pour l’Émergence du Congo (NOGEC), Constant Mutamba Tungunga est sorti de son silence ce mardi 14 avril un jour après que la Cour ait rendu son arrêt jugeant conforme à la constitution la mesure proclamant l’état d’urgence sanitaire décrétée par le Président de la République. Dans une interview accordée à congopresse.net, Me Constant Mutamba a éclairci l'opinion sur plusieurs axes de la constitution de la République Démocratique du Congo,à travers les questions réponses face aux professionnel des médias. Le président de la NOGEC repond en boucle qu’une pandémie inattendue aux conséquences dévastatrices sur nos populations, oui, l’art 85 de la Constitution lui en donne le droit, «je ne comprends pas ce que vous entendez par indélicatesse

Kinshasa: La NOGEC invite le gouvernement congolais à prendre de toute urgence des mesures idoines pour limiter la propagation du coronavirus

La présence du Coronavirus en République Démocratique du Congo n'a pas laissé indifférent le regroupement politique Nouvelle Génération pour l'Émergence du Congo (NOGEC), membre de la conférence des présidents du FCC. Dans un communiqué de presse signé par son président Constant Mutamba Tungunga, dont une copie parvenue à la rédaction de Congopresse, la NOGEC dit suivre de près la situation effrayante de la propagation à grande échelle et avec une grande vitesse de la pandémie du Coronavirus. La NOGEC se dit être profondément préoccupée par la détection sur le territoire national de la République Démocratique du Congo de quelques cas de contamination avérés et confirmés par les services sanitaires spécialisés. Toute fois, la NOGEC salue les efforts fournis par le gouvernement congolais

Journée internationale des droits de la femme: NOGEC rend hommage à toutes les femmes de la RDC

Dans un communiqué de presse signé par Constant Mutamba Tungunga, président de la Nouvelle Génération pour l'Émergence du Congo (NOGEC) dont une copie est parvenue à la rédaction de congopresse.net, ce parti rend hommages à toutes les femmes de la RDC. C’est à l'occasion de la journée internationale des droits de la femme célébrée le 8 mars de chaque année et salue les avancées juridiques enregistrées dans la législature passée par l'adoption et la promulgation de la loi n°15/013 du 1er août 2015 portant modalités d'application des droits de la femme et de la parité. La NOGEC estime que cette journée célébrée sous le thème national, "Congolaises et congolais, levons-nous pour défendre les droits des femmes ", est une occasion pour

Affaire Kalev Mutond : Constant Mutamba appelle au « respect de la liberté individuelle »

Le Président de la Nouvelle Génération pour l'émergence du Congo, NOGEC, regroupement politique du Front Commun pour le Congo, Constant Mutamba, est monté au créneau ce dimanche 16 février 2020, devant la presse pour dénoncer le traitement infligé à Kalev Mutond, ancien administrateur, de l'agence nationale de renseignements, ANR. «Nous avons été surpris de voir et lire un communiqué de la DGM qui interdisait à l'ancien AG Kalev de sortir du territoire national en faisant état d'une instruction reçue de la hiérarchie. À ce stade, il faut tout simplement indiqué que naturellement la DGM n'a pas qualité de prendre pareille mesure parce qu'il s'agit d'une liberté individuelle qui est un droit fondamental garanti par notre constitution notamment en ses articles 17

Top