actualitéculture

2è édition du Trophée “M.T Kasalu Femme d’honneur” : les épouses de Jacques Vernaud et Mamadou Ndala parmi les lauréates

Par Neville OB

La Ligue de la Zone Afrique pour les droits des enfants et élèves (LIZADEEL) a primé six femmes lors de la deuxième édition du « Trophée M.T Kasalu Femme d’honneur » organisée le mercredi 30 mars 2022 à Pullman Hôtel de Kinshasa. 

Il s’agit de Johanna Herminna, épouse du feu Jacques A. Vernaud, qui a continué avec ferveur l’œuvre missionnaire du pasteur en République Démocratique du Congo, Elisabeth Diouf, épouse de l’ancien président sénégalais , Abdou Diouf. Celle-ci a joué un rôle important, discrètement, aux côtés de son mari. Elle était le pont entre les communautés et a servi de trait d’union entre l’église catholique et la présidence du Sénégal.

Il y’a aussi Mariam Sankara, épouse du feu Président Thomas Sankara , première dame du Burkina Faso à l’époque. Après l’assassinat de son mari, elle a mené sans relâche un combat pour que la lumière soit faite sur la mort de son mari. Parmi ces lauréates figure Bijoux Atanaserose Ndala, épouse du feu Colonel Mamadou Ndala, commandant du 42ème bataillon des commandos des universités de réaction rapide des FARDC. Ce dernier est devenu célèbre en rapportant des victoires éclatantes sur les rebelles du M23 porteur de désolation à l’Est de la RDC.

De son côté, Friederike Liyolo, épouse du feu Maître Alfred Liyolo, grand artiste sculpteur et plasticien congolais de renommée internationale. La veuve Liyolo a été récompensée pour son accompagnement et implication à perpétuer honorablement le nom et l’ouvrage du Maître.

Madame Lonnie Ali, épouse de feu Mohamed Ali, multiple champion du monde des poids lourds, figure de l’opposition à la guerre du Vietnam et de la bataille pour la renaissance de l’égalité des droits des noirs américains, a quant elle, été honorée pour son accompagnement et sa fidélité jusqu’aux derniers jours du champion du Monde.

Devant plusieurs invités, le Président du conseil d’administration de la LIZADEEL, Joseph Godé Kayembe a remercié les autorités congolaises pour leur implication et tous les participants pour leur présence à cette cérémonie.

« Sans la femme, l’homme est nul. La valeur que nous avons dans la société aujourd’hui, est le  fruit souvent invisible du public mais très déterminant pour l’élévation de l’homme. C’est dans son volet concernant la promotion des droits des femmes, que la LIZADEEL a initié ce trophée. Il récompense la femme considérée comme l’être fragile dans la société, qui en réalité, joue un grand rôle souvent inaperçu mais très déterminant dans l’élévation de l’homme. Célébrer la bravoure de l’homme sans célébrer son épouse qui l’a accompagné dans la construction de sa grandeur, est une autre forme grave de violation contre les droits de la femme partout dans le monde. Si l’homme doit être un héros, sa femme doit être aussi une héroïne », a expliqué Joseph Godé Kayembe.

Organisée sous le haut patronage du ministère du Tourisme, cette activité culturelle de la LIZADEEL a bénéficié l’appui de ses nombreux partenaires, à l’instar de l’UNESCO.

Le comité organisateur a remis à chacune des six femmes, un certificat de mérite au-delà du trophée.

La deuxième édition du trophée « M.T Kasalu Femme d’honneur» a connu une portée internationale, avec l’intégration des femmes de cinq continents et qui se sont démarquées par l’accompagnement à leurs époux dans la promotion des Droits de l’homme et de la démocratie.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 × 29 =


Bouton retour en haut de la page