actualitésécurité

Assemblée nationale: Dépôt d’une motion de défiance contre le Ministre de la défense Aimé Ngoy Mukena

La situation sécuritaire dans la partie Est de la République Démocratique du Congo préoccupe au plus haut niveau le député nationale Jerome Lusenge Kambale. Ce dernier regrette des tueries à répétition et la multiplication des groupes armés dans cette partie du territoire national où plus de 150 différents groupes armés provoquent terreur et désolation.

Jerome Lusenge Kambale s’est félicité de l’aval de la présidente de la commission de la défense et sécurité de la chambre basse du parlement, de leur avoir permis d’entamé cette démarche.

<< Il n’est pas question que le ministre puisse resté à son poste alors que chaque jour il y a des massacres dans différentes régions du pays. Au nom de la paix et la quiétude du peuple congolais, il doit assumé sa responsabilité>>, a-t-il déclaré.

Pour l’auteur de cette motion de défience, l’élu de Bunia dans la province de l’Ituri,Gratien de Saint-Nicolas Iracan, la représentation nationale doit traiter avec responsabilité la question sur la situation sécuritaire dans la partie Est de la République Démocratique du Congo, car dit-il, plus de 1000 personnes ont été tuées depuis le début de l’année 2020 par les groupes armés.

Il sied de préciser qu’au sein de la même commission, il y a des membres qui ne soutiennent pas cette démarche. Pour le rapporteur de la commission Défense et sécurité, Juvénal Munubo, ses collègues ne doivent pas faire du populisme, mais privilégier la voie du dialogue avec l’exécutif national afin de trouver des solutions durables au problème de l’insécurité dans l’Est du pays.

Rappelons que cette action parlementaire doit obtenir 50 signatures des Députés Nationaux pour son exécution.

Mike Pakoto

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =


Bouton retour en haut de la page