You are here
Home > actualité > Célébration de l’indépendance de la RDC : « 60 ans après, nous reculons », estime Rémy Musungayi »

Célébration de l’indépendance de la RDC : « 60 ans après, nous reculons », estime Rémy Musungayi »

Dans une interview accordée ce mardi 30 juin 2020 à Congopresse.net, l’ancien Ministre de l’industrie Rémy Musungayi Bampale estime que 60 ans après l’accession de la RDC à la souveraineté nationale, le pays recule.

Pour le rapporteur du regroupement politique AFDC-A, le sous-développement de la RDC est paradoxal.

 » C’est qui est étonnant, c’est que 60 ans après l’indépendance,le pays demeure pauvre. Nous avons un pays qui regorge des ressources naturelles abondantes extraordinaires mais pauvre. Ça c’est un pays de contraste. Nous avons tout les minerais stratégiques du moment mais rien ne marche », déplore cet acteur politique.

Selon Rémy Musungayi, ce qui manque à la RDC pour être développée, c’est la volonté et la maturité politique.

 » À notre époque au ministère de l’industrie, nous avons lutté contre les sachets en plastiques; aujourd’hui, ils sont partout dans la ville de Kinshasa et polluent notre espace de vie. Nous avons élaboré la loi sur les zones économiques spéciales et la loi sur les industries nationales vitales en péril. Qui les a défendu au sénat ? », s’est-il interrogé.

C’est ainsi que ce cadre du regroupement politique de Bahati Lukwebo invite les congolais à la prise de conscience. Il précise que le salut de la RDC viendra de sa propre population.

« Nous devons comprendre que nous avons des générations futures. Qu’est-ce que nous allons leurs léguer comme héritage ? Le salut viendra de nous-mêmes.Le développement de la RDC est une affaire collective ».

De ce qui précède, il appelle les congolais au patriotisme en protégeant les biens publics.

« Lorsque il y a du désordre dans la gestion de la chose publique, et des détournements des fonds publics telque commis dans le Kasaï Central, avec plus de 32 millions de dollars détournés dans le cadre des travaux de 100 jours, ça prouve que nous reculons », a expliqué Rémy Musungayi.

Et d’ajouter: « il ya des efforts à fournir dans tout les domaines à l’instar du domaine de la justice », a souligné ce député national honoraire.

Remy Musungayi a enfin rappelé que le roi Baudouin avait promis aux dirigeants congolais une tâche difficile dans la gestion du pays de Lumumba.

La République Démocratique du Congo a commémoré le 30 juin 2020, le 60 ème anniversairede de son indépendance.

Neville OB

Laisser un commentaire

Résoudre : *
15 × 28 =


Top