actualitéculture

France : le professeur Michel Kitoko autorisé à entamer une nouvelle thèse en droit public

Par Dieumerci Matondo

Le Conseil Constitutionnel Français vient de donner, au professeur Michel Kitoko, un feu vert pour entamer une nouvelle thèse en droit public, intitulé « l’étude comparative entre le conseil constitutionnel Français et la cour constitutionnelle de la RDC ».

La thèse du professeur Michel Kitoko, qui sera accompagnée par l’université Marocaine-Méditerranéenne, a pour objectif de faire évoluer la science juridique plus précisément le Droit du contentieux constitutionnel en intégrant une des orientations importantes dont les questions prioritaires de la constitutionnalité (QPC). En effet, celle-ci est un droit qui est partie à un procès ou une insistance de soutenir qu’une disposition législative porte atteinte aux Droits et libertés que la constitution garantis.

À cet effet, plusieurs conférences et colloques seront organisés entre les chercheurs Congolais et Français. Ainsi, la bibliothèque officielle est décidément ouverte pour des recherches, les revues scientifiques. Elle accepte aussi les nouvelles publications du professeur Michel Kitoko. Ce dernier est déterminé à assassiner l’ignorance qui demeure dans les têtes de beaucoup de personnes.

Sa thèse en droit public profitera à beaucoup de chercheurs congolais notamment avec des questions liées à la Cour Constitutionnelle de la RDC.

Pour rappel, Michel Kitoko est encore en France où il a été invité comme observateur électoral congolais aux élections présidentielles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 × 12 =


Bouton retour en haut de la page