You are here
Home > actualité > Insécurité à Lubumbashi : Gabriel Kyungu condamne le silence des autorités provinciales du Haut Katanga

Insécurité à Lubumbashi : Gabriel Kyungu condamne le silence des autorités provinciales du Haut Katanga

Le président national et autorité morale de l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo,le député Antoine-Gabriel KYUNGU WA-KU-MWANZA a, au cours d’une matinée politique tenue ce dimanche 23 février en présence des députés nationaux et provinciaux de son parti, condamné le niveau d’insécurité qui ne cesse d’augmenter dans la ville de Lubumbashi.

Selon lui, il s’agit d’un projet de certaines autorités provinciales pour saboter le mandat de Félix Tshisekidi et dénonce le silence de l’assemblée provinciale du Haut-Katanga à ce sujet. « Cette fois ci nous allons descendre dans la rue pour manifester si l’insécurité persiste dans la ville de Lubumbashi, » a-t-il prévenu.

Il a abordé plusieurs sujets notamment le secteur minier en RDC. Au sujet des redevances minières, le président de l’UNAFEC appelle les députés provinciaux à veiller sur le bon usage de cet argent qui revient de droit au peuple.

Par rapport au retour de Joseph Kabila comme candidat à l’élection présidentielle de 2023 comme l’annonce certains cadre du PPRD, Gabriel Kyungu Wa Kumwanza met en garde le ce parti et leur demande d’éviter la provocation.

 

Padou Kakudji

Laisser un commentaire

Résoudre : *
13 − 11 =


Top