actualitépolitique

Kasaï : «Jean Marc Kabund a récolté ce qu’il avait semé», Patrick Musasa

Par Sadam Kapanda

La poursuite judiciaire contre le président national du parti politique Alliance pour le Changement, Jean Marc Kabund A Kabund, suscite beaucoup de réactions sur l’étendue du territoire national en général et dans la province du Kasaï, ville de Tshikapa, en particulier.

Au cours d’un entretien accordé à Congopresse.net ce jeudi 11 août, le vice président du parti politique Autre Vision pour Congo (AVC), Patrick Musasa, a signalé que Jean-Marc Kabund A Kabund a « récolté les fruits de ce qu’il avait semé ».

Patrick Musasa a aussi précise que »La justice Congolaise a fait son travail. C’est cela même l’État de droit. La présidence est la première institution du pays. Profaner des injures publiques sur elle et faire des dénonciations calomnieuses contre elle c’est de l’incivisme. Jean-Marc Kabund a payé le prix de ses actes ».

Et  d’ajouter: On ne s’attaque pas à la personne du président de la République mais on peut critiquer son mode de gestion et ses actions politiques. Kabund étant un homme d’État, il avait pesé ses mots avant de les prononcer. Il ne faut pas s’inquiéter sur tout ce qui doit lui arriver. Son cas doit servir d’exemple aux autres Congolais sur le respect des institutions de la République », a-t-il conclu.

Malgré ses immunités parlementaires, sur ordre du procureur général près la Cour de Cassation, l’ancien vice-président de la chambre basse du parlement a été placé en détention provisoire à la prison Makala, il y a deux jours.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
32 ⁄ 4 =


Bouton retour en haut de la page