actualitééconomie

Kibali Gold Mine: Une performance record pour l’exercice 2020 au delà des prévisions

Par Hermes Kazadi

Le Directeur général de Barrick Gold, Mark Bristow, était ce mardi 2 février, devant la presse à l’hôtel Memling de Kinshasa, pour présenter les résultats de l’exercice 2020 de la société minière Kibali Gold Mine. C’est une performance record pour cette société qui a réalisé pour l’exercice 2020 une production de 808.0134 onces au delà des prévisions de 750.000 onces d’or, malgré la crise sanitaire dû à l’épidémie de coronavirus.

Selon Mark Bristow, cette performance est le résultat de l’automatisation de la mine et l’utilisation d’outils technologiques de pointe pour améliorer la production, et également de son exploitation souterraine dont la production en minerai a atteint un niveau mensuel et trimestriel record en décembre et au quatrième trimestre 2020.

« Kibali Gold Mine veut créer « un partenariat plus équitable » avec le gouvernement pour la construction et l’entretien des infrastructures nationales grâce à l’application efficace de la taxe routière de FONER. »

S’agissant de la crise sanitaire dû à la pandémie de COVID-19, il a fait savoir que la société avait fait un don de 2 millions de dollars américains au gouvernement pour prêter mains fortes aux actions de la riposte contre la Covid-19 et continue à travailler main dans la main avec l’Institut national de recherche Biomédicale INRB pour « former le personnel médical à diagnostiquer la maladie ».

L’occasion pour Mark Bristow d’étaler les ambitions et réalisations de cette société ainsi que sa vision sociale dont elle dénombre plus de 4743 emplois directs, indirects et occasionnels, occupés à 94% par des nationaux et aussi la construction de la route Durba – Watsa. Kibali Gold Mine par ailleurs, a injecté 3.4 milliards $ dans l’économie nationale depuis 2010 : 183.7 millions dans la zone du projet Haut-Uele, 446 millions $ (salaires), 725 millions $ d’impôts et permis, et 2.4 milliards $ paiements aux fournisseurs.

« Tout en protégeant notre population et notre entreprise de l’impact de Covid-19, nous avons continué à investir dans des projets d’amélioration des conditions de vies des communautés, des programmes de développement des compétences, afin de former davantage de cadres et techniciens congolais, ainsi que dans la mise en œuvre de la deuxième phase de la construction de la route en béton Watsa/Durba. » a-t-il indiqué.

La mine de Kibali est une joint-venture entre AngloGold Ashanti qui détient 45 % des parts et Barrick Gold qui possède le même pourcentage des parts ainsi que la Société Minière de Kilo-Moto qui, elle, n’a que 10 % des parts. Une mine d’or à ciel ouvert et souterraine dans la province du Haut-Uélé au nord-est de la République démocratique du Congo. Elle est par zone, l’un des plus importants d’Afrique.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 6 =


Bouton retour en haut de la page