actualitésocieté

Kinshasa : Pour palier au problème de l’urbanisation, le Sénateur Didier Mumengi propose des pistes de solution

Par Lionel Kibuluku

Au cours d’une conférence-exposition organisée par Next Corp, le Sénateur Didier Mumengi a fait des propositions pour éviter la disparition de la ville de Kinshasa qui fait face à des sérieux problèmes liés à l’urbanisation.

Cette conférence était organisée sous le thème « Urbanisation sauvage et dérèglement climatique : la crue du fleuve Congo déshabille Kinshasa ».

“Il faut d’abord retenir une crainte et cette crainte c’est la disparition de cette ville qui risque un jour d’être englouti par les eaux. Parceque cette ville à l’origine c’est une sorte de problème né d’un cratère qui regarde le fleuve malgré que le cratère est ciselé des plusieurs rivières qui devraient servir de réseaux naturels de canalisation d’eau, mais dont le lit ont été considérablement rétrécis et ce qui augmente la crainte de l’incapacité de la ville à absorber non seulement les eaux de pluie mais également les eaux de différentes crue du fleuve Congo”, a déclaré Didier Mumengi.

Par ailleurs, il a rappelé l’importance de trouver des solutions adaptées pour résoudre ce fléau qui commence à sortir de son cursus naturel normal. Et il révèle que si rien n’est fait, la ville de Kinshasa connaîtra une disparition apocalyptique au regard des inondations qui a frappé la République Démocratique du Congo et la ville de Kinshasa en particulier.

“Il faut savoir que la crue du fleuve Congo ont connu un paroxysme, un pic en 1961, c’était la première fois qu’on a vu Kinshasa quasiment au bord d’être englouti, et depuis lors il y avait une périodicité de 10 ans et depuis 2019, ce n’est plus 10 ans. 2019-2023 c’est moins de 5 ans alors il y a risque que la périodicité se rétrécisse et nous entraîne vers une sorte de crue mensuelle et apocalyptique qui risque de faire disparaitre cette ville d’où la nécessité que nous marquons un stock et c’est ça ma proposition, ça été la proposition des sénateurs de la ville de Kinshasa pour que les intelligences urbanistiques, géographiques, toutes les intelligences qui participent à l’aménagement et la construction de la ville se mettent autour d’une table et donne à cette ville un plan master », a-t-il poursuivi.

Kinshasa a connu des fortes inondations après les pluies qui se sont abattues le 6 et 7 Décembre 2023, créant plusieurs dégâts matériels et des pertes en vies humaines. Certaines enquêtes démontrent que le niveau d’eau avait atteint 6,20 mètres au port public de Kinshasa.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Bouton retour en haut de la page