actualitépolitique

Les réactions des diplomates américains se multiplient après la destitution du gouvernement Ilunkamba en RDC

Par Hermès Kazadi / Stagiaire

La destitution du premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba ainsi que de son gouvernement est très bien accueillie par les diplomates américains, qui ont longtemps réclamé du président Félix Tshisekedi la rupture avec son prédécesseur Joseph Kabila, en témoignent leurs récentes réactions quelques heures après cette déchéance.

Pour Peter Pham, l’ancien envoyé des États-Unis pour la région de grands-lacs et actuellement premier émissaire des États-Unis pour la région de Sahel: la destitution du gouvernement Ilunkamba « est une nouvelle nouvelle victoire pour le peuple congolais et surtout pour le président Félix Tshisekedi ».

Même son cloche de la part de l’ancien sous-secrétaire d’État aux affaires africaines Herman Cohen: << La censure parlementaire du Premier ministre constitue la principale victoire du président Tshisekedi dans sa lutte pour le pouvoir contre l’ex-président Kabila.>>

« Le moment est venu de créer un tribunal pour poursuivre les crimes contre l’humanité commis par le régime de Kabila entre 1996 et 2018. » a-t-il renchérit.

Rappelons que, quelques mois après l’accession du président Félix Tshisekedi et l’avènement de la coalition FCC-CACH, Herman Jay Cohen très actif côté américain sur des questions diplomatiques liées à la RDC, avait fait une déclaration selon laquelle « Petit à petit le président Tshisekedi va augmenter son pouvoir et d’ici un an Kabila sera effacé ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
35 ⁄ 7 =


Bouton retour en haut de la page