You are here
Home > actualité > Lualaba/Tenke Fungurume: grogne des travailleurs pour non respect de leurs droits

Lualaba/Tenke Fungurume: grogne des travailleurs pour non respect de leurs droits

Les travailleurs de Tenke Fungurume ont manifesté leur colère contre les autorités de cette entreprise minière qu’ils accusent de bafouer leurs droits inaliénables en cette période de confinement. C’était ce samedi 23 mai devant les installations du géant mining en province du Lualaba.

Selon ces manifestants, en mars dernier, soit au début de la pandémie du coronavirus en RDC, les mesures de confinement ont été prises par le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour arrêter la propagation du virus mortel.

Cependant, au LUALABA plus précisément à la société Tenke Fungurume Mining, les agents se sont vu obligés d’y rester confiner jusqu’à présent. Ce samedi, un climat de vive tension a vécu au sein de cette société. Dans une déclaration rendue publique après le soulèvement, laquelle déclaration est parvenue à la rédaction de votre journal, les agents de cette société revendiquent plusieurs choses. Notamment leurs droits liés aux primes. Et ce, prescrits du coutumier du travail , lequel a du mal à être respecté et exécuté pendant plusieurs mois par les dirigeants de ce Mining.

Et ce n’est pas tout. Dans le requiem de leurs revendications, ces travailleurs sollicitent non seulement l’implication des autorités tant provinciales que nationales pour résoudre leur différend avec le manger expatrié de cette société, mais ils exigent également la prime d’isolement qui s’élève à 100 USD par jour et par personne; 4000 USD avant toute reprise du travail; le départ des expatriés à la tête de leur société car ces derniers ne respectent aucun droit du travailleur congolais, affirment-ils dans leur déclaration.

 

La Rédaction

Laisser un commentaire

Résoudre : *
17 × 30 =


Top