actualitésocieté

Mongala: le gouverneur Crispin Ngbundu met en garde les médecins chefs de zones de santé contre le détournement des fonds

Dans le cadre de la bonne gouvernance et de la lutte contre les antivaleurs, le gouverneur de la province de Mongala Crispin Ngbundu Malengo a, au cours d’une réunion tenue jeudi 25 juin présenté la vision du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi en matière de santé publique.

En effet, cette vision est basée sur la couverture santé universelle qui vise que chaque citoyen ait laccès aux soins de santé de qualité sans s’appauvrir. Une approche sinscrit dans le cadre du Projet de Développement du Système de Santé (PDSS) financé par la banque mondiale. Elle vise à rendre les services de santé disponibles et accessibles pour tous. ces services de santé doivent être de qualités et offert à moindre coût.

Ce Projet à travers les Etablissements d’Utilités Publics (EUP) financent les hôpitaux et centre de santé en achetant les résultats de prestations quantitatives et qualitatives, ces fonds ont pour objectifs l’amélioration des infrastructures sanitaires en construction, en réhabilitation à l’achat des médicaments, aux paiements des primes des personnels et de servir aux frais de fonctionnement.

Après une longue période d’observation, le chef de l’Exécutif provincial a fait un constat malheureux sur l’utilisation de subsides alloués par le PDSS aux structures sanitaires de la Mongala. Le gouverneur de province, a promis de prendre des mesures salvatrices pour ce faire, et va désormais prendre ses responsabilités en mains en commençant par rappeler aux structures sanitaires à chaque instance, la Division Provinciale de la Santé, l’Inspection Provinciale de la Santé, les équipes cadres des zones santé, les hôpitaux généraux et centre de santé qui doivent exercer ses rôles en rapport avec le plan de management doivent être défendu et validé au niveau provincial.

Il a ensuite renchérit que la priorité pour ce projet est de construire les structures sanitaires en dure avec un modèle type, à lachat des équipements médicaux et médicaments, pour que la prochaine remise de subside sera conditionné par les évaluations à plusieurs niveaux a-t-il conclu.

Il sied de rappeler que quatre ministres provinciaux en charge de la Santé, Justice, Intérieur et Infrastructure Travaux Publics et Reconstruction (ITPR) ont pris part à ces assises.

 

Folguy Isanga Mangboki à Gemena

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 + 16 =


Bouton retour en haut de la page