actualitéculture

Musique : « Inviter la RDCongo au FEMUA, c’est rendre hommage à Papa Wemba et à sa musique (Rumba) », A’salfo

Par Jean Luc Lukanda

Coïncidant avec le 6eme anniversaire de la disparition de la mort de Papa Wemba sur scène, la 14eme édition du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (FEMUA) se tiendra du 10 au 15 mai prochain à Abidjan. 

Son initiateur l’artiste Salif Traoré alias A’Salfo, chanteur principal du groupe Magic System et commissaire général dudit festival, était devant la presse congolaise ce samedi 23 avril pour échanger avec les professionnels des médias autour du contour de cette édition qui aura la RDCongo comme pays invité. 

Contrairement aux précédentes éditions, la République Démocratique du Congo est sélectionnée comme pays hôte de cette édition. L’organisateur veut rendre hommage à papa Wemba et saluer l’inscription de la Rumba sur la liste du patrimoine immatériel de l’UNESCO.

En clair, l’initiateur veut renforcer le lien entre la RDC et la Côte d’Ivoire, souhait du patron de l’orchestre Viva La Musica.

«Pourquoi la République Démocratique du Congo a été choisie comme pays d’honneur? D’abord pour deux choses. D’abord vous savez que nous sommes à la veille d’hommage au 6ème anniversaire de la mort de Papa Wemba, qui était tombé sur la scène de FEMUA. Inviter le Congo en Côte-d’Ivoire, c’est rendre hommage à ce grand monsieur, qui de son vivant, avait souhaité que FEMUA soit une source d’intégration pour les pays africains. Il me disait même qu’il fallait que ce festival puisse continuer pour permettre aux artistes africains de se rencontrer ; nous avons invité la RDC pour renforcer aussi le lien entre le Congo et la Côte d’Ivoire », a déclaré A’salfo.

Et de poursuivre : « Après on s’est dit que cette année, la Rumba a été faite patrimoine immatériel de l’UNESCO. Je suis ambassadeur de l’UNESCO depuis 10 ans, j’ai voulu joindre l’utile à l’agréable. Une chose est de rendre hommage à papa Wemba et une autre est de rendre hommage à  la musique qu’il a promue à  travers son art ».

Par ailleurs, le thème retenu pour cette édition est : « l’entrepreneuriat et l’employabilité des jeunes ». Les organisateurs annoncent que des formations des jeunes seront organisées durant 3 jours. Les autorités sont appelées à dépasser les efforts pour exposer sa diversité et les atouts touristiques aux différents acteurs culturels qui participeront dans ce festival.

Il convient de signaler que le rappeur congolais Youssoupha et l’artiste Innocent Balume alias Innos’b, considérés comme «des étoiles montantes» par les organisateurs sont sélectionnés comme des représentants de la RDC qui agrémenteront ce festival aux côtés des autres artistes à l’instar du Tanzanien Diamond Platnumz, la Gabonaise Shan’L.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 × 2 =


Bouton retour en haut de la page