actualitésocieté

RDC-Énergie: Resource Matters sollicite l’implication de la presse dans les efforts d’électrifier le pays

Par Alain Muzi

Une matinée d’échange a réuni, vendredi 23 septembre dernier, dans la salle de réunion du centre Carter dans la concession Utexafrica dans la commune de Ngaliema, l’Organisation Resource Matters, le groupe des experts techniques pluri-institutionnels (core group) et la presse.

Pour Christian Mbenga, qui s’est exprimé à la presse à la fin de l’activité, les journalistes sont associés lorsqu’il s’agit des grands événements ou manifestations mais, pour cette fois, « nous avons voulu inverser les choses en associant la presse à des réunions de réflexion pour qu’ensemble, nous puissions trouver des pistes de solution aux problèmes d’accès à l’électricité pour les communautés de la RDC.

Selon le coordonateur du secteur Énergie de Resource Matters, la problématique d’accès à l’électricité en RDC ne concerne pas seulement le gouvernement ni les ONG, même la presse est impactée par cette question d’où la nécessité pour les journalistes de communiquer sur le sujet car les responsabilités sont partagées dans les difficultés qu’éprouve la population d’accéder à l’énergie électrique.

Le coordonateur du secteur Énergie de Resource Matters a promis qu’un groupe tripartite Resource Matters, Core group et la Presse sera créé pour partager régulièrement l’information sur le secteur de l’électricité pour une large vulgarisation et que l’information atteigne toutes les couches de la population.

Dans la même optique, il a annoncé que cette rencontre avec les chevaliers de la plume a permis de présenter également la plate-forme dénommée « Congo Epela ». Celle-ci est un outil de prise des décisions qui montre des solutions à moindre coût pour électrifier les différents coins de la RDC où le besoin du courant électrique se fait sentir.

La plate-forme Congo Epela présente plusieurs avantages pour la population congolaise, a indiqué Christian Mbenga. À titre d’exemple, a-t-il poursuivi,nous sommes à la veille des élections de 2023, bientôt les candidats députés vont battre campagne auprès de la population, au lieu que cette dernière demande de l’argent ou polos aux candidats, la population peut à travers la plate-forme Congo Epela présenter les potentialités hydroélectriques que possèdent leur milieu, ses différentes ressources énergétiques dont elle dispose, cela permettra au candidat d’investir en transformant ces potentialités en centrale électrique au bénéfice de la communauté locale.

Dans sa conclusion, Mr Christian a demandé à la population de partager l’information sur la plateforme Congo Epela (www.congoepela.resourcemattes.org) à n’importe quelle personne physique ou morale ayant les moyens financiers d’investir dans le secteur de l’énergie électrique afin d’inciter le développement socio-économique de des populations locales car dit on que l’énergie est la base du développement d’un milieu.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page