You are here
Home > actualité > Session de Mars 2020: la situation sécuritaire à l’Est de la RDC et le contrôle parlementaire, matières essentielles du débat à l’Assemblée nationale

Session de Mars 2020: la situation sécuritaire à l’Est de la RDC et le contrôle parlementaire, matières essentielles du débat à l’Assemblée nationale

La présidente de la chambre basse du Parlement, Jeannine Mabunda Liyoko a présidé lundi dernier, la plénière d’ouverture de la session parlementaire de Mars 2020. Et ce, conformément aux articles 115 de la constitution et 82 du règlement intérieur, de la chambre basse et haute du Parlement de la République Démocratique du Congo.

Cette plénière s’est focalisée tour à tour sur la situation sécuritaire dans la partie Orientale de la RDC et le contrôle parlementaire qui sera l’une des matières principales à traiter pendant cette session. Par la même occasion, Mabunda Lyoko a salué la mémoire de Bienvenu Apalata, le Général-Major Delphin KAHIMBI, Timilalo Ewena, respectivement député national et sous chef d’Etat-major, agent d’administration de l’assemblée nationale. Une minute de silence a été observée en leur mémoire.

Et ce n’est pas tout. La patronne de l’assemblée nationale, a rendu hommage à ses prédécesseurs au perchoir de cette institution. Il s’agit entre autres du Cardinal émérite de la RDC Laurent Mosengwo, de Thomas Luhaka, Vital Kamerhe, Evariste Boshab ainsi que Aubin Minaku.
Il sied de souligner qu’en marge l’anniversaire marquant la 14ème année de la promulgation de la Constitution de la troisième république,
Jeannine Mabunda a invité Azarias Ruberwa Maniwa, l’un de quatre anciens vices présidents de la République, une manière de se remémorer du jour qui a vu adopter par référendum populaire cette énième loi fondamentale, qui a été promulguée le 18 février 2006.

 

Mike PAKOTO

Laisser un commentaire

Résoudre : *
11 × 6 =


Top