You are here
Home > Posts tagged "Assemblée nationale"

Ass.Nat:Jeanine Mabunda ouvre le séminaire du Réseau des Parlementaires Africains contre la corruption

La présidente de l'Assemblée nationale, Jeanine Mabunda Liyoko a lancé ce vendredi 16 octobre le séminaire de 48 heures organisé par l'APNC-RDC dans la salle du spectacle du palais du peuple. La speaker de la chambre basse du parlement a dans son mot de circonstance expliqué la démarche menée par sa chambre pour mettre à jour les outils de lutte contre la corruption qui menace la paix et la cohésion nationale. <<Plusieurs propositions de loi sont en plein examen pour renforcer les sanctions liées à la corruption>>, a-t-elle indiqué. Pour le président de l'APNAC-RDC, le député nationale, Pasi Za pamba, la corruption et ses effets néfastes sur la société découragent l'investissement et fausse le jeu démocratique. <<Les corrupteurs et les corrompus sont intelligents et

RDC/Assemblée nationale : Les députés nationaux statuent ce jeudi sur l’opportunité d’interpeller certains membres du gouvernement

Les élus nationaux sont convoqués ce jeudi 15 octobre, pour prendre part à une séance plénière à partir de 13 heures de Kinshasa dans la salle des Congrès du Palais du Peuple. Selon le communiqué du bureau de l'Assemblée nationale, c'est “dans le respect des mesures barrières recommandées par le comité multisectoriel de lutte contre la pandémie à covid19”, que ladite plénière aura lieu, avec comme ordre du jours "le débat sur l’opportunité d’interpeller les membres du gouvernement". Il sied noter que les membres du gouvernement comme Azarias Ruberwa, Aimé Ngoy Mukena, Gilbert Kankonde, ont été interpellés par les députés sur les questions d'ordre sécuritaire. Delphin TAMBWE

Ass. Nat: Les députés du CACH désapprouvent l’enterinement de Ronsard Malonda à la CENI

Les députés nationaux du groupe parlementaire Cap pour le Changement (CACH) ont boycotté l’entérinement de Ronsard Malonda comme président de la Ceni ce vendredi 03 juillet 2020 au palais du peuple. Ils invitent le Chef de l'Etat, Félix Tshisekedi Tshilombo, à ne pas investir Ronsard Malonda comme candidat président de la centrale électorale du bureau de la (CENI) parce que le choix de ce dernier n'a pas fait consensus même dans le camp des confessions religieuses. Selon Léon Mubikai, le choix porté à la personne de Ronsard, n'a pas fait l'unanimité par ce que après avoir rejeté la candidature du Professeur Eale Bosela proposé par les confessions religieuses comme catholique et le Protestant, il a fallu un notre choix par les chefs

Assemblée nationale: Propositions de lois renvoyées à la session de septembre, Minaku et Sakata doivent échanger avec les couches de la population

La commission PAJ de l'Assemblée nationale a clôturé ce jeudi son analyse des trois propositions de loi des honorables Minaku et Sakata. Faute de temps, ce travail technique a été déposé au bureau et fera l'objet des matières à traiter en septembre prochain. Pendant ces vacances parlementaires, les deux auteurs de ces propositions échangeront avec plusieurs couches de la population pour lever tout malentendu à propos de ces propositions de loi qui suscitent troubles et controverses.   Delphin TAMBWE

RDC: L’Assemblée nationale suspend l’examen de proposition de lois de Minaku et Gary Sakata

Les propositions de lois initiées par les députés FCC Aubin Minaku et Gary Sakata ne seront plus examinées par la comission PAK de l'Assemblée nationale. Selon le député Tony Mwaba de l'Union pour la démocratie et le progrès social(UDPS), membre de la Commission Paj de la chambre basse du Parlement, l'Assemblée nationale demande à ces députés nationaux de bien expliquer leurs initiatives à la population pour obtenir son adhésion. "Nous voulons que cela se fasse conformément au règlement intérieur, soit en commission de la plénière PAJ. Si c'est en catimini, c'est dangereux", estime le député UDPS Tony Mwaba. A lui d'ajouter "le peuple a rejeté ces propositions de lois. Continuer à les examiner, c'est de l'incivisme législatif" et que les députés CACH se

RDC: Louis France Kuzikesa désapprouve la démarche du conseil d’État de vouloir bloquer le pouvoir législatif

Louis France Kuzikesa, analyste politique qualifie la dernière décision prise par le Conseil d'État d'ignorance de lois juridiques constitutionnelles en passant par le blocage de toute institution parlementaire au sujet de l'annulation du processus électoral portant remplacement du Vice-président de l'Assemblée Nationale dont le mot d'ordre n'était pas respecté par cette chambre. A en croire, selon le principe Montesquieu,l'Assemblée Nationale joue du principe d'autonomie voir même en droit constitutionnel Congolais, le Parlement représente en même temps le pouvoir ainsi qu'une institution. Louis France Kuzikesa affirme que le Conseil d'État avait bien réagit lorsque le Vice-président de la Chambre basse l'avait saisi,en facilitant la tâche à ce dernier d'annulation du processus électorale. Le regret de l'analyste politique s'incarne sur le blocage de toute institution

Assemblée Nationale: Une nouvelle pétition contre Kabund

Après que le conseil d'Etat a demandé au bureau de l'Assemblée nationale de surseoir l'élection du successeur de Kabund en attendant le verdict de la Cour Constitutionnelle, une nouvelle pétition est lancée contre Kabund sur motion incidentielle du député Didier Manara en rapport avec les événements du 12 juin au palais du peuple   Padou Kakudji

Affaire émoluments des députés : « Nous travaillons d’arrache-pied pour l’amélioration des conditions salariales pour tous », rassure Ngoy Kasanji

Le député national Ngoy Kasanji dévoile l'état de paie mensuel des émoluments des députés nationaux. Il l'a fait dans un tweet publié ce dimanche 14 juin. D'après ce document posté par l'ancien gouverneur du Kasaï- Oriental, le salaire d'un député national revient à 4030,55 dollars américains. "Voici ce que touche le Representant du peuple, sachez que l’assemblée nationale c’est la deuxième institution du pays, mais que touche un ministre du gouvernement hiérarchiquement inférieur ? Nous travaillons d’arrache-pied pour l’amélioration des conditions salariales pour tous", a écrit celui qui a été élu aussi député provincial et sénateur en RDC. Le Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, dans une correspondance datée du 5 juin, a saisi le ministre du Budget pour étudier la demande de la président

Le Conseil d’Etat vs l’assemblée nationale : Me Jacques Kapanga appelle à la démission du bureau de la chambre basse

Les Membres d'honneur de la fédération du Kasai Central, le Maitre Jacques Kapanga Condamne avec sa toute dernière énergie des incidents liés suite au manque du respect de mot d'ordre lancé par le Conseil d'État par le bureau de la Chambre basse du Parlement et qualifie les dirigeants de cette assemblée d'incapacité de bonne gouvernance et face à cette situation il lance un appel pour la démission de ce bureau afin d'éviter le pire dans les jours à venir. A en croire,la convocation de la plénière pour trouver le remplaçant de Kabund à la chambre basse du parlement malgré son interdiction par le Conseil d'État jusqu'à nouvel ordre tout en aboutissant par des incidents prouve l'insuffisance dans la capacité de gouverner

« L’Assemblée nationale dans une rébellion constitutionnelle », (Tribune de Me Trésor Likonza)

Je comprendrais si Jeannine Mabunda n'était pas partie au procès devant le Conseil d'État. Et même s'il en était ainsi, ne pas obtempérer à l'arrêt du Conseil d'État, c'est créer une rébellion constitutionnelle. Lors de sa plaidoirie dans le procès 100 jours, le prévenu Vital Kamerhe a sollicité une remise mais le Tribunal le lui a refusé. Cela ne lui donne pas le pouvoir d'ignorer ou de ne pas se soumettre au jugement qui sera rendu sans préjudice de son droit de recours. Mais l'opinion constate que l'Assemblée nationale fait une politique des australopithèques. Les actes des institutions sont contrôlés par les institutions. Tout comme l'Assemblée nationale contrôle l'action du gouvernement, les cours et tribunaux contrôlent les actes des chambres parlementaires. Puisque,

Top