You are here
Home > Posts tagged "POLICE"

RDC : Des coups de balles retentissent sur l’avenue Bas Congo à Côté de l’Hotel Belle vue dans la commune de la Gombe à Kinshasa

Des coups des balles entendus sur l'avenue Bas Congo dans la commune de la Gombe aux environs de 19h, un cambriolage d'une station service située à côté de l'Hôtel Belle vue sur la même avenue serait à la base de ces coups de feu selon une source contactée sur place. La police tente de calmer ceux qui paniquent en traversant cette avenue tout en promettant de mettre la main sur les auteurs de ce cambriolage.   Delphin TAMBWE

A Kinshasa, 90% des crimes sont commis par des militaires et policiers

C’est l’affirmation du général Sylvano Kasongo, chef de la police de la ville de Kinshasa. Près de 100 délinquants ont été présentés cette semaine au siège du commissariat provincial de la police. D’après le numéro 1 de la police, c’est grâce aux éléments de la police que ces délinquants et assassins arrêtés. Il a signalé la réduction de l’insécurité mais la mission va continuer pour finalement rétablir de l’ordre et permettre à la population de circuler en toute sécurité.  Parmi les hommes arrêtés, figurent des agents de l’ordre, des civils et des femmes. « La plupart des bandits à 90% sont des militaires et des policiers, a-t-il précisé. Cela nous gêne, mais on doit les présenter », a regretté Sylvano Kasongo. Il

Troubles à l’Unikin : Plusieurs blessés dont 4 policiers et quelques étudiants

C’est le bilan provisoire de la manifestation des étudiants à l'Université de Kinshasa ce lundi 6 Janvier. 4 policiers et les étudiants ont été bléssés ainsi que le siège de l'APUKIN qui est saccagé. Le commissaire divisionnaire et commandant de la police ville de Kinshasa affirme que la manifestation des étudiants à l’Unikin a causé quelques dégâts matériels. La Banque commerciale pour le développement du Congo, BCDC a été ravagée dont une somme importante d'argent est volatilisée et le siège de l'association des professeurs de cette institution universitaire (APUKIN) détruit. Le général Sylvano Kasongo souligne que "seuls les lacrymogènes sont d'usage pour garantir l'ordre public autour du campus de l'UNIKIN" "et la police n'est pas contre les étudiants". Mike Pakoto, CP

Top