You are here
Home > Posts tagged "POLICE"

Des affrontements entre la police et la population près du marché central de Kinshasa

Depuis le matin de ce mardi 9 Juin, la police affronte la police pour exiger la reprise des activités au grand marché « Zando ». La population est déterminée à reprendre les activités si l’Etat ne trouve pas une solution. Selon un témoin interviewé sur place, près de 5 personnes ont trouvé la mort dans ces affrontements où la police a fait usages aux balles réelles et gaz lacrymogènes pour disperser cette foule. Un bon nombre de policiers se trouve sur place pour assurer la sécurité. Ces policiers ont commencé par disperser tous les vendeurs sur le long de l’avenue Kasaï. C’est ce qui a occasionné le soulèvement pour réclamer le retour des activités commerciales. Il sied de signaler que la population réclame la

Butembo: la police arrête un groupe de présumés kidnappeurs

Le commissariat de police nationale congolaise de Butembo a présenté ce mardi 11 mai 2020, un groupe des présumés kidnappeurs à la presse locale. Logés en commune Bulengera dans la partie Est de Butembo, ces ravisseurs ont été appréhendés avec un enfant d'environ 3 ans, disparu depuis plus d'une semaine. Arrêtés, ceux-ci sont accusés d'enlèvement il y a plus d'un mois, d'un élève d'une institution scolaire locale. Le commissaire supérieur urbain de la PNC accuse également ces hors la loi, du kidnapping il y a 8 jours d'un enfant de 3 ans. Le numéro un de la police à Butembo a rassuré que ces ravisseurs seront déférés devant la justice en vue de répondre de leurs actes. Occasion pour le responsable local de

Kinshasa: Des policiers du sous-Ciat Mbata accusés des tracasseries

Dans la commune de Bandalungwa, quartier Bisengo, des policiers du sous-ciat Mbata accusés de tracasseries par la population. Ils viennent de gazer ce quartier après une altercation avec quelques jeunes de ce quartier. Les jeunes de ce coin de la commune de Bandalungwa accusent les policiers de dévier leur mission d’arrêter les personnes qui portent des masque en lieu et place de celles qui n’en portent pas. Et ce n’est pas tout. Ces policiers rançonnent et matraquent les citoyens de cette municipalité, affirment plusieurs témoins. La hiérarchie est appelée à recadrer ces agents qui de détournement de leur mandat.   Giscard Havril

RDC : Des coups de balles retentissent sur l’avenue Bas Congo à Côté de l’Hotel Belle vue dans la commune de la Gombe à Kinshasa

Des coups des balles entendus sur l'avenue Bas Congo dans la commune de la Gombe aux environs de 19h, un cambriolage d'une station service située à côté de l'Hôtel Belle vue sur la même avenue serait à la base de ces coups de feu selon une source contactée sur place. La police tente de calmer ceux qui paniquent en traversant cette avenue tout en promettant de mettre la main sur les auteurs de ce cambriolage.   Delphin TAMBWE

A Kinshasa, 90% des crimes sont commis par des militaires et policiers

C’est l’affirmation du général Sylvano Kasongo, chef de la police de la ville de Kinshasa. Près de 100 délinquants ont été présentés cette semaine au siège du commissariat provincial de la police. D’après le numéro 1 de la police, c’est grâce aux éléments de la police que ces délinquants et assassins arrêtés. Il a signalé la réduction de l’insécurité mais la mission va continuer pour finalement rétablir de l’ordre et permettre à la population de circuler en toute sécurité.  Parmi les hommes arrêtés, figurent des agents de l’ordre, des civils et des femmes. « La plupart des bandits à 90% sont des militaires et des policiers, a-t-il précisé. Cela nous gêne, mais on doit les présenter », a regretté Sylvano Kasongo. Il

Troubles à l’Unikin : Plusieurs blessés dont 4 policiers et quelques étudiants

C’est le bilan provisoire de la manifestation des étudiants à l'Université de Kinshasa ce lundi 6 Janvier. 4 policiers et les étudiants ont été bléssés ainsi que le siège de l'APUKIN qui est saccagé. Le commissaire divisionnaire et commandant de la police ville de Kinshasa affirme que la manifestation des étudiants à l’Unikin a causé quelques dégâts matériels. La Banque commerciale pour le développement du Congo, BCDC a été ravagée dont une somme importante d'argent est volatilisée et le siège de l'association des professeurs de cette institution universitaire (APUKIN) détruit. Le général Sylvano Kasongo souligne que "seuls les lacrymogènes sont d'usage pour garantir l'ordre public autour du campus de l'UNIKIN" "et la police n'est pas contre les étudiants". Mike Pakoto, CP

Top