You are here
Home > Posts tagged "Yumbi"

Mai-ndombe: A Yumbi, le Colonel Olivier Gasita se dit prêt pour la remise et reprise

Le commandant des opérations le colonel Olivier GASAMA a échangé ce jeudi 13 février, à Yumbi avec la population autour de sa fin de mission dans ce territoire. Il a affirmé être prêt à céder sa place d'administrateur ai intérim à son successeur. Il était envoyé dans ce coin de la RDC depuis décembre 2018 comme chef des opérations après la mort de l'administrateur du territoire suite au conflits intercommunautaires. Une année et quelques mois après, la hiérarchie a trouvé bon qu'il soit remplacé par une autorité civile. Mais cette nouvelle n'a pas été bien accueillie par certains habitants de cette partie notamment Banunu bobangi qui occupe cette cité de Yumbi. "Cher parents, jeunes filles et garçons, mon travail comme Administrateur du territoire

Massacres de Yumbi: Les jeunes de Mai-ndombe sollicitent l’implication du Chef de l’Etat

Plusieurs jeunes ressortissants de la province de Mai-ndombe vivant à Kinshasa, ont pris part à une messe d'action de grâce organisée en mémoire des victimes des tueries de Yumbi, le vendredi 10 janvier 2020 à la cathédrale Notre-Dame de Fatima de la Gombe. Ces jeunes sollicitent l'intervention du président de la République afin que les victimes soient remis dans leurs droits."Nous avons organisé cette messe en mémoire de nos frères et sœurs qui ont été tués depuis un a aujourd'hui sans que la justice soit rendue", a indiqué Me Stéphane Ikoko, membre du comité d'organisation de cette messe. Il indique que les jeunes de Mai-ndombe sollicitent la présence du président Félix Tshisekedi à Yumbi pour consoler les familles victimes des atrocités de

Kinshasa: Messe d’action de grâce en mémoire des victimes de massacre de Yumbi

Les ressortissants de la province de Mai-ndombe ont organisé une messe pour rendre hommages aux victimes de Yumbi ce vendredi 10 Janvier à la cathédrale Notre Dame de Fatima à Kinshasa. Toutes ces personnes ont perdu la vie avant l’organisation des élections de 2018, après plusieurs reports par la commission électorale nationale indépendante. Rappelons que jusqu’à ce jour, les auteurs de ces massacres n’ont jamais été traduits en justice. Mais les familles touchées par ces tueries attendent toujours le verdict. La Rédaction

Top