actualitépolitique

Tenue des élections en RDC: Richard Ilunga rassure que l’ONIP ne constitue pas un frein 

Par Neville OB

Dans un échange avec la délégation des chefs des confessions religieuses conduite par le représentant légal de l’église du réveil au Congo, le pasteur Dodo KAMBA, dans son cabinet jeudi 22 Septembre, le directeur général de l’Office National d’Identification de la Population (ONIP), Richard ILUNGA NTUMBA a rassuré que son institution ne constitue pas un frein pour la tenue des scrutins en 2023 en République démocratique du Congo.

De prime à bord, les confessions religieuses accompagnées de ses quelques membres et le président de la commission d’intégrité et de la méditation électorale (CIME) ont justifié leur présence à l’ONIP.

« Plusieurs choses se racontent au sujet de l’ONIP, raison pour laquelle nous nous sommes dit de venir auprès du directeur général Richard ILUNGA pour s’enquérir des informations pouvant nous aider à bien nous orienter. Nous estimons d’après les informations recueillies, c’est que l’ONIP est entrain d’envisager est indispensable. Toutefois, mener les plaidoyers pour le soutien de l’ONIP c’est un devoir de tout congolais », a déclaré Dodo KAMBA, représentant légal de l’église du réveil au Congo.

Pour sa part, le directeur général de l’ONIP, Richard ILUNGA a expliqué que les programmes de l’Office national d’identification de la population ne peuvent à n’aucun cas freiner la tenue des élections de 2023.

« Il est important de savoir que l’Office National d’Identification de la Population (ONIP) et la Commission Electorale Nationale Indépendante ( CENI) ont une même source de financement, et cette source cherche comment faire pour mutualiser les opérations qui peuvent l’être entre le temps. A travers cette visite des chefs des confessions religieuses, cela nous laisse à croire la disponibilité de nos pères de l’église pour accompagner la mission de l’ONIP qui est noble et importante pour le développement de la nation congolaise », a-t-il dit.

À la même occasion ,le directeur Général de l’ONIP a demandé aux chefs des confessions religieuses de continuer à se disponibiliser à l’ONIP afin de mener ensemble cette opération qui consiste à octroyer la carte d’identité à tout congolais. Et ce, pour son intérêt.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
30 × 2 =


Bouton retour en haut de la page