You are here
Home > actualité > Coronavirus: Après l’état d’urgence décrété en RDC, André Tambwe suggère quelques recommandations aux Pouvoirs Publics

Coronavirus: Après l’état d’urgence décrété en RDC, André Tambwe suggère quelques recommandations aux Pouvoirs Publics

Député national et cadre du parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), André TAMBWE KATAMBWE estime qu’en déclarant l’état d’urgence à Kinshasa, le président de la République a recouru à la plus forte décision d’État devant une menace et que la relative observation par les kinois de cette mesure qui soit à la fois la plus draconienne et la seule salvatrice au regard du danger profilant, exige une réévaluation de ses mécanismes d’accompagnement.

L’élu de la circonscription électorale de Katako-Kombe dans la province du Sankuru pense que maintenant que le confinement total de la capitale est décidé, il est important que les pouvoirs publics prennent certaines mesures.

Ainsi il suggère aux pouvoirs publics d’ordonner la réouverture des établissements scolaires et universitaires, de lieux de culte dans toutes les provinces non touchées, l’épanouissement des activités économiques et sociales régulières dans ces milieux, la fermeture des frontières terrestres dans les provinces frontalières, un plan d’appui au secteur de l’emploi et de l’entrepreneuriat à Kinshasa, l’installation de centres communaux de dépistage obligatoire dans les 24 municipalités, lequels délivreront les attestations de non contamination aux citoyens en circulation et les ordonnances d’astreinte au confinement pour les positifs non hospitalisés( cas moins sévères d’infection au COVID19), la publication journalière des listes de personnes touchées et décédées ainsi que l’évolution de statistiques ( la centralisation du diagnostic aux locaux de l’INRB est facteur de propagation car beaucoup des cas positifs resteront sous informés ne présentant pas des symptômes sévères et les transmettront aux organismes fragiles.

Au lieu de baisser le risque, l’actuel confinement nous étonnera par la montée des statistiques) et l’installation de centres d’hospitalisation dans chaque commune ( a défaut d’avoir un lieu prédisposé, l’État devra réquisitionner même une école).

En suggérant tout ceci, André TAMBWE constate qu’aussi longtemps que la psychose ne sera pas provoquée, les mesures nécessaires, notamment la distance et le confinement ne seront pas observées hors elles constituent la clef du succès de la guerre contre la pandémie à Kinshasa dixit l’élu du peuple.

Delphin LOKANGA

Laisser un commentaire

Résoudre : *
8 + 23 =


Top