actualitésocieté

Coronavirus : La Chine rassure de gagner le combat de son éradication

Dans un communiqué rendu public ce lundi 03 février, Zhu Jing, Ambassadeur de la Chine en République démocratique du Congo a rassuré à l’opinion tant nationale qu’internationale, la volonté et la détermination de son pays à gagner le combat de l’éradication de la pneumonie causée par le Coronavirus, depuis le mois de décembre 2019, à Wuhan, chef-lieu de la province du Hubei.

Pour le diplomate chinois en RDC, depuis l’entre en phase cruciale du coronavirus dans cette métropole de 11 millions d’habitants, les autorités chinoises ont vite réagi contre cette épidémie.

Pour lui, la santé et la sécurité du peuple chinois mais aussi celui du monde entier est la priorité des priorités. C’est dans ce cadre que les autorités sanitaires chinoises, ont dès l’apparition des premiers patients à Wuhan, entrepris en toute transparence des actions efficaces pour découvrir l’agent pathogène de cette épidémie. Ainsi, pendant 7 jours, les tests d’amplification de l’agent pathogène, la séquence du génome du virus et les acides nucléiques ont été réalisés.

Un record mondial dans la recherche de l’épidémiologie, a encore affirmé Zhu Jing. Avant d’ajouter que toutes ces données et informations sont immédiatement communiquées à l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Cette dernière les met à la disposition des autorités médicales des autres pays, a-t-il rassuré.

Pour ce qui est du bilan, ce dernier s’est établi depuis dimanche 2 février à 14501 cas d’infection confirmés en Chine ( HongKong, Macao et Taïwan y compris). Et ce n’est pas tout. 304 décès et 429 guéris ont été enregistrés, indique encore le royaume du midi. Ce dernier a également fait état de 147 cas dépistés dans 22 pays à l’étranger et un décès aux Philippines.

S’agissant de la propagation de cette épidémie qui attire l’attention du monde entier, le pays de Xi Jimping rassure que toute la ville de Wuhan, épicentre de l’épidémie a été mise en quarantaine. Celle des autres villes a été déconseillée de sortir de chez elle et les déplacements sont limités.
Avec ces dispositions, la Chine entend protéger non seulement sa propre population mais aussi celle du monde entier, a expliqué le diplomate chinois en RDC.

Enfin, pour ce qui est du traitement, ce malgré les effectifs insuffisants et les difficultés d’approvisionnement des matériels de protection, les médecins chinois y travaillent jour et nuit. C’est dans ce cadre que deux hôpitaux temporaires viennent d’être construits et mis en service. À ces jours, la Chine se veut rassurante au regard de l’efficacité des efforts déployés et indique que jusqu’ici 99% des cas d’infection restent en Chine, se félicite-t-on encore.

 

Giscard Havril Mane

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page