actualitépolitique

Goma : l’AKAM/PPRD qualifie la plainte de Mukuna contre Kabila de non-événement

Après que le pasteur Mukuna ait déposé une plainte contre Kabila, président honoraire de la RDC puisse être poursuivi par la justice congolaise ou internationale pour plusieurs actes perpétrés durant ses mandats, l’Alliance des Kabilistes Musulmans AKAM/PPRD ville de Goma qualifie cet acte de non-événement dans le sens ou Kabila a fait trop des choses dans ce pays surtout en laissant pacifiquement le pouvoir à un membre de l’opposition.

Au cours d’une adresse à la presse ce mercredi 13 mai 2020, le Sheik Sefu un des responsables de l’AKAM/PPRD a dit être déçu par cet acte d’un soit disant homme de Dieu : nous le savons tous dans la Bible il est recommandé pour un homme de Dieu de ne pas se mêler de la politique mais Mukuna depuis que notre leader Joseph Kabila Mukuna commence à vouloir chercher un positionnement au pouvoir actuel cela en salissant la réputation du sénateur à vie Kabila ce qui est interdit par les Saintes Ecritures qu’un serviteur de Dieu fasse mais étant instrumentaliser par une main noire Mukuna se fait remarquer en violant la déontologie pastorale et fait une honte à tous les pasteurs de la RDC.

Pour lui, en politique Mukuna est un vagabond qui n’a pas de positionnement tantôt il est dans ce camp tantôt il change ce qui n’est pas bon, lorsque notre leader était président de la république nous étions ensemble avec lui, lors de la campagne électorale en 2018 Mukuna était dans le circuit de notre candidat Emmanuel Ramazani Shadari et l’opinion devra retenir qu’il cherche à se faire aimer par le pouvoir actuel en créant des histoires fausses pour le sénateur à vie Joseph Kabila.

Au dire du sheik Sefu, Mukuna n’a pas trouvé gain lorsque Kabila a laissé pacifiquement le pouvoir, voulant s’approcher de l’UDPS depuis un certain temps il commence à poser des actes ignobles acte que notre structure condamne avec pompe tout en le qualifiant d’un malade mental car un homme normal qui a été à coté de Kabila ne peut jamais un acte pareil comme il vient de le faire avec sa main noire qui l’instrumentalise.

Il précise que ces accusations crées par Mukuna notamment l’assassinat de Tshebeya n’a aucun soubassement dans le sens où ce meurtre avait été opéré dans le règne de Kabila et il y a un temps les juridictions compétentes s’occupaient de ce dossier et continue d’être poursuivi jusqu’aujourd’hui pour que les coupables soient punis selon la rigueur de la loi et ce n’est pas à Mukuna de rappeler cette affaire car la justice jouit d’une grande indépendance.

Il conclut en disant que le fait pour Kabila a laissé par voie pacifique le pouvoir tout en évitant de verser le sang des congolais, Mukuna a été déçu par cet acte car il était contre la passation du pouvoir civilisé au pays il commence à peter plomb en disant du n’importe quoi sur Kabila et demain ça sera une autre personne qui sera victime des injures de Mukuna.

 

Guellord Risasi depuis Goma

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Bouton retour en haut de la page