actualitésocieté

Justice: François Beya bénéficie d’une liberté provisoire

Par Fedor Mongendo

L’ancien conseiller spécial du Chef de l’État en matière de sécurité, François Beya, vient de bénéficier ce mardi 16 août, d’une liberté provisoire émanant de la Haute Cour militaire. Et ce, suite à son état de santé que la justice militaire a jugé préoccupant.

Cette décision a été prise au cours de l’audience de ce mardi à la prison centrale de Makala, après le rapport présenté par la commission médicale sur l’état de santé de François Beya, confirmant une prise en charge urgente.

Poursuivi notamment pour complot et offense contre la personne du chef de l’État, François Beya avait été arrêté le 25 février 2022 par l’Agence Nationale de Renseignement. Après deux mois passé dans les bureaux de l’ANR, il avait été d’être transféré à la prison centrale de Makala.

Signalons les requêtes de mise en liberté provisoire de ses 4 co-accusés ont été rejetées par la Cour militaire.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Bouton retour en haut de la page