You are here
Home > actualité > Kinshasa: Des bandits en mains armées violent une femme enceinte et une fille mineure à Kimbanseke

Kinshasa: Des bandits en mains armées violent une femme enceinte et une fille mineure à Kimbanseke

Les bandits en mains armées non autrement identifiés ont violés une femme enceinte de six mois et sa fille âgée de 17 ans, dans la nuit du dimanche à lundi derniers au quartier Mokali dans la commune de Kimbanseke.

Et ce, après avoir pris tous les biens de valeurs de la maison parmi lesquels le poste téléviseur, les téléphones portables et une somme d’argent.

C’est la Ligue de la Zone Afrique pour la Défense des Droits des Enfants et Élèves ( Lizadeel) qui l’ a annoncé lors d’une conférence de presse organisée le lundi 11 Mai 2020 à Kinshasa.

Selon Me Jacob Tshipuka, membre du collectif d’avocats de la Lizadeel, c’est au tour des 00h25′ que les malfrats se sont infiltrés dans le domicile des victimes. Ils ont maîtrisé toute la famille y compris les voisins de la parcelle avant de commettre leur forfait.

 » Nous avons l’impression que l’acte a été prémédité. Car, les victimes ont été les principales cibles de ces bandits », a indiqué Me Jacob Tshipuka.
Il précise que les bandits étaient six au total.
« Ils ont volé la femme enceinte à tour de rôle. Et ce, avant de faire de même avec sa jeune fille de 17 ans », a-t-il expliqué

En attendant les résultats de l’enquête qui est déjà encours pour retrouver les assaillants, la Lizadeel dit avoir conduit les victimes à l’hôpital de Kintambo pour des soins appropriés.

 

Neville OB

Laisser un commentaire

Résoudre : *
21 ⁄ 3 =


Top