actualitépolitique

Kinshasa : La fondation Bahati Christian salue la rencontre entre Bahati Lukwebo et Fridolin Ambongo

LA Fondation Bahati Christian salue, dans un message parvenu à Congopresse.net, les échanges fructueux entre Bahati Lukwebo et le cardinal Fridolin Ambongo sur la question du dédoublement de l’Alliance des forces démocratiques pour le Congo (AFDC-A) par les dissidents.

Selon le président national de cette fondation, Bahati Christian, « la situation d’acharnement politique que le sénateur Modeste Bahati Lukwebo subit avec regroupement politique, c’est de l’injustice et la chasse à l’homme caractérisée par le dédoublement politique. Pourtant c’est une chose à décourager car contraire à la démocratie à l’issue des accords de la saint-sylvestre en obtenu sous la riche médiation de l’église catholique ».

En effet, le Cardinal Fridolin Ambongo est un homme porteur des valeurs d’éthiques et cette fondation croit au « rôle des confessions religieuses dans la construction d’un état démocratique.
L’église catholique est une église qui a toujours apporté son soutien à l’instauration non seulement de la paix mais aussi de la justice et la démocratie en RDC ».

Le président national de la FOBAC poursuit que « le sénateur Modeste Bahati Lukwebo est un artisan de la paix et un homme respectueux des lois de la république et des institutions politiques en place. Il demande seulement aux autorités compétentes de remettre son regroupement politique dans ses droits civils et politiques ».

Il rappelle que « le FCC de Joseph Kabila n’est pas son ennemi car le Front Commun pour le Congo fut ses ex partenaires politiques à l’époque ».

Et lance par ailleurs, un appel au Président de la République, Félix Tshisekedi de « trouver une solution durable à cette crise politique ».

 

La rédaction

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page