You are here
Home > actualité > Kinshasa : La police lance l’assaut pour arrêter Ne Mwanda Nsemi

Kinshasa : La police lance l’assaut pour arrêter Ne Mwanda Nsemi

Depuis ce vendredi 24 avril dans la matinée, la police a lancé l’assaut pour arrêter Ne Mwanda Nsemi, leader du parti politico-religieux Bundu dia Mayala dans sa résidence de Macampagne à Kinshasa.

Il lui reproché plusieurs choses notamment l’outrage au Chef de l’Etat dans ses diverses sorties médiatiques. En janvier 2020, il s’est autoproclamée président de la République en demandant à Félix Tshisekedi de lui céder tous les insignes du pouvoir. L’auteur également des mouvements de ses adeptes qui se sont produits récemment dans le Kongo central ayant occasionné des décès.

Le leader de Bundu dia Mayala appelle les autorités de la RDC à payer ses droits comme ancien député notamment les indemnités de sortie de deux mandats, la réhabilitation de sa maison saccagée par les agents de l’ordre lors de son arrestation, l’attribution du travail aux originaires du Kongo central dans chaque institution publique.

 

Dieumerci Matondo

 

Laisser un commentaire

Résoudre : *
5 + 12 =


Top